Mali : signature de conventions de financements avec les collectivités territoriales pour l’entretien des routes…

Le ministre des Transports et des Infrastructures, Makan Fily Dabo, et celui de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, le Lieutenant-colonel Abdoulaye Maiga, étaient côte-à-côte le 30 mars 2021, pour signer avec les collectivités territoriales, des conventions de financement et de maîtrise d’ouvrage déléguée relative au programme d’entretien des routes d’intérêt régional communal et local, à titre de l’année 2021.

Devant les Présidents des Conseils Régionaux, les Présidents des Autorités intérimaires, des Directeurs Centraux et les Municipalités, le Ministre des Transports et des Infrastructures, Makan Fily Dabo, a rappelé la loi N°041 du 22 juillet 2005 portant principe de classement des routes et le transfert des ressources aux collectivités territoriales : « la construction et l’entretien des routes, classées routes d’intérêt national relève de l’État ; la construction et l’entretien des routes, classées routes d’intérêt régional relève des régions ; la construction et l’entretien des routes, classées routes d’intérêt local relève des cercles ; la construction et l’entretien des routes, classées routes d’intérêt Communal relève des communes ».

Le montant de la convention

Selon le Ministre Makan Fily Dabo, « les programmes annuels des travaux courants des routes régionales, locales et communales de l’exercice 2021, couvre l’ensemble des régions du Mali et porte sur un réseau routier total de 4.780 Km dont 353 Km de routes bitumées, soit 7,38%, et 4.427 Km de routes en terre, soit 92,62% pour un montant total de 3 milliards 700 millions de FCFA ».

La mise en garde du Ministre Fily Dabo

Pour finir le Ministre des Transports et des Infrastructures, Makan Fily Dabo a attiré l’attention des collectivités territoriales sur l’utilisation des ressources qui leurs seront transférées. « La construction et l’entretien des routes d’intérêt, régional, local et Communal relèvent désormais de vos compétences et de vos responsabilités. A ce titre, je vous invite à l’utilisation optimale et rigoureuse des ressources financières qui vous seront transférées, a travers la signature des conventions de financement. Aussi, voudrais-je souligner à votre attention que les ressources mises à votre disposition doivent être utilisées de façon rationnelle. Elles doivent être destinées exclusivement au financement des travaux d’entretien courant des routes. Je dis bien au financement des travaux d’entretien courant des routes », souligne-t-il.

Pépin Narcisse LOTI / Afrikinfos-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Le délestage en Côte d’Ivoire touche Bamako : Voici les explications de Energie du Mali

ROUTES SANDARE-KAYES, BANANKORO-DIORO: Odeurs de marchés de gré à gré attribués à Covec-Mali et EGMK

CHERIF Z HAIDARA DU SYNDICAT NATIONAL DES CHAUFFEURS ET CONDUCTEURS ROUTIERS DU MALI : ‘’ Notre patience a des limites, nous demandons l’application de l’article 30 faute de quoi, nous  partons en grève illimitée ‘’ 

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct