Malijet.co

Mali : Validation de l’étude sur la subvention des intrants agricoles

Le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé a présidé, jeudi dernier à Bamako, l’atelier national de validation de l’étude sur la subvention des intrants agricoles. Les résultats de l’atelier aideront à satisfaire l’une des préoccupations présidentielles inscrites dans le programme de travail du gouvernement. Il s’agit donc d’évaluer l’impact des 15% d’augmentation du budget national alloué au secteur agricole.

Il faut rappeler que cette étude a été financée par AGRA qui l’a menée en 2017 dans 10 pays d’Afrique de l’Ouest dont le Mali mais aussi du Centre et de l’Est. Les résultats de l’étude ont fait l’objet de concertations régionales avant cette validation au niveau national. Il faut aussi souligner que cette étude se basait sur la pratique en cours dans notre pays depuis presque une dizaine d’années.

Et le ministre de saisir l’occasion pour remercier et féliciter chaleureusement AGRA qui a investi entre 2006 et 2016, plus de 20 millions de dollars au Mali (un milliard de FCFA). Il a rappelé l’étude menée sur la subvention des intrants par l’Alliance dans notre pays et qui a recommandé une feuille de route, entre autres.
Un appui institutionnel intitulé : « Renforcement des capacités institutionnelles pour la transformation durable du secteur agricole au Mali » est en cours d’exécution en collaboration avec AGRA. L’objectif recherché à travers cet appui est de renforcer les capacités du ministère dans la conduite de la transformation du secteur agricole en vue d’augmenter les revenus et améliorer la sécurité alimentaire.

L’une des activités phares de cet appui est la dissémination des résultats de l’étude sur la subvention des intrants. Ainsi, l’atelier avait  pour objet de proposer un mécanisme adapté et consensuel de distribution et de vente d’intrants et de faire des recommandations d’amélioration, prenant en compte les différentes propositions des ateliers régionaux organisés.

Le ministre Dembélé a exprimé l’espoir de son département sur les résultats de l’atelier, qui aideront à satisfaire l’une des préoccupations présidentielles inscrites dans le programme de travail du gouvernement. Il s’agit donc d’évaluer l’impact des 15% d’augmentation du budget national alloué au secteur agricole.

Il permettra d’orienter la subvention des intrants agricoles par l’Etat, a indiqué le chef du département qui a encore renouvelé ses remerciements chaleureux à l’Alliance pour son accompagnement de qualité au secteur agricole.

 Mahamane Maïga

Lejecom

Vous allez aimer lire ces articles

Elevage : Le ministre sénégalais de l’élevage et des productions animales au Mali

ROUTES BANCONI-DIALAKORODJI, SAFO-NIONSONBOUGOU : Deux ans de travaux, que de déceptions encore !

Agriculture : Nango Dembélé reprend service

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct