Malijet.co

Mohamed Kagnassy : “Le 33e sommet de l’UA est générateur d’espoir pour le futur de l’Afrique”

Le 33e sommet de l’Union africaine s’est récemment tenu dans la capitale éthiopienne en présence de plusieurs dirigeants autour  du thème “Faire taire les armes”.  Un sujet d’actualité qui a permis aux chefs de l’Etat de réaffirmer leur engagement  à mettre fin aux conflits qui déchirent le continent. Le président guinéen Alpha Condé, accompagné de son conseiller spécial Mohamed Kagnassy  y a pris part.

 

Il a été question de solidarité africaine et une réponse globale à des défis sécuritaires auxquels les pays ne peuvent plus faire face seuls. Les pays du Sahel ont réaffirmé leur engagement en faveur d’une force conjointe pour lutter contre le terrorisme qui sévit dans la région. Sur la question libyenne, l’organisation panafricaine a annoncé une coopération resserrée avec les Nations unies. Les deux institutions souhaitent conduire ensemble la mission d’observation de cessez-le feu, une fois celui-ci établi. La mise en œuvre  de la réforme institutionnelle de l’Union africaine et la Zleca, la zone de libre-échange africaine ont été au cœur des questions abordées par les dirigeants.

Mohamed Kagnassy a pris part à plusieurs réunions sur  la sécurité et  le développement.  Il a salué le thème de ce sommet au motif “qu’en faisant taire les armes, l’on crée par la même occasion les conditions propices pour le développement de l’Afrique”.

Il dit fonder un réel espoir  sur ce sommet  qui s’est attaqué à la question des conflits qui minent l’Afrique. “C’est un sommet générateur d’espoir pour le futur de l’Afrique”, a-t-il laissé entendre.

Le PDG de la société  West Wind SA, expert en développement rural estime que la paix et  la stabilité permettront à beaucoup de pays africains, notamment ceux confrontés aux conflits armés d’accroitre leur développement et attirer davantage d’investisseurs. Il soutient que la paix, la stabilité et la prévention des conflits sont liés aux enjeux du développement durable. Ajoutant que la paix et le développement sont indissociables.                                                                                                                        

22     La Rédaction

 Aujourd’hui-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

COMITÉ DE PILOTAGE DU PROJET » INSERTION ÉCONOMIQUE DES JEUNES RURAUX DANS LES CHAÎNES DE VALEUR AVICOLE ET PISCICOLE AU MALI : LE PROGRAMME TECHNIQUE ET BUDGET ANNUEL (PTBA) 2020 FIXÉ À 1 810 093 USD SOIT 953 738 200 FCFA

POLITIQUE SEMENCIÈRE AU MALI : UN DRAFT DE POLITIQUE NATIONALE SEMENCIÈRE ENFIN REMIS AU DIRECTEUR NATIONAL DE L’AGRICULTURE

Mali: Riposte contre le coronavirus – Les ministres des finances africains veulent 100 milliards de dollars

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct