Le taux de change actuel de l’Euro par rapport au Franc CFA « ne changera pas dans l’immédiat» après l’adoption de la monnaie unique de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dénommée l’ECO, a indiqué vendredi à Abidjan, le président ivoirien Alassane Ouattara.

« Si l’ECO venait à être adoptée en 2020, il n’y aura pas de changement de parité entre le franc CFA devenu ECO et l’Euro. Aujourd’hui le taux de change de l’Euro par rapport au franc CFA est de 655,9 FCFA. Si les chefs d’État décidaient d’ici l’an prochain de changer le franc CFA en l’ECO parce que nous avons respecté tous les critères de convergence, le taux de change ne changera pas l’immédiat », a dit M. Ouattara dans un point-presse qu’il a donné au terme de la 21è session des chefs d’État et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine ( UEMOA).

« Nous souhaitons qu’à l’occasion de la mise en oeuvre de l’ECO dans les huit pays de l’UEMOA, d’autres pays puissent s’adjoindre à nous… Éventuellement si c’est le vœu de ceux qui seront en place, de faire en sorte que la fixité par rapport à l’Euro puisse évoluer », a-t-il ajouté.

Auparavant dans une allocution de clôture de ce sommet, M. Ouattara a appelé ses pairs à renforcer l’intégration régionale et la coopération sécuritaire au sein de l’Union. « Nous enregistrons de bonnes performances économiques ces dernières années au sein de l’UEMOA. Toutefois pour faire profiter ces performances à tous, il est important que nos engagements régionaux soient tenus », a-t-il souligné.

« La conférence des chefs d’État se félicite des progrès réalisés dans la mise en œuvre de la monnaie unique de la CEDEAO. La conférence réaffirme l’approche graduelle pour la mise en place de la monnaie unique de la CEDEAO privilégiant un démarrage en 2020 avec les pays qui respectent les critères de convergence. Tandis que les autres pourront s’y joindre ultérieurement», a, entre autres, fait savoir, pour sa part, Abdallah Bouréima, le président de la Commission de l’UEMOA rapportant le communiqué final de cette session des chefs d’État de l’UEMOA.

Sept chefs d’État sur huit que compte l’UEMOA, ont pris part à ce sommet. Il s’agit des présidents Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire), Christian Kaboré (Burkina Faso), Faure Gnassingbé (Togo), Mahamadou Issoufou ( Niger), Ibrahim Boubacar Keita ( Mali), Patrice Talon ( Bénin) et Macky Sall (Sénégal).

LB/ls/APA

APA