Malijet.co

Nouveau programme économique et financier du Mali : Le FMI et le Mali sont parvenus à un accord préliminaire…

Mme Barry Aoua Sylla, Ministre déléguée chargée de budget et Mme Boriana Yontchevay, Chef de délégation de la Mission du FMI, ont co-animé une conférence de presse, au cours de laquelle, elles ont présenté les conclusions de la mission de la première revue du FMI. C’était le vendredi 29 novembre 2019, dans la salle de conférence du département en charge de budget.

 

Une mission de fonds monétaire international (FMI), conduite par Boriana Yontchevay, a séjourné à Bamako du 19 au 29 novembre 2019, dans le cadre des discussions relatives à la première revue du programme économique et financier du Mali appuyé par l’accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC) du FMI. A l’issue des discussions, Mme Yontchevay a fait la déclaration.

Selon elle, la mission du FMI et les autorités maliennes sont parvenues à un accord préliminaire sur la première revue du nouveau programme économique du Mali soutenu par la FEC du FMI, sous réserve de l’approbation par la direction et le conseil d’administration du FMI. L’examen du dossier par le conseil d’administration du FMI est prévu pour début janvier 2020, déclare-elle. La chef de délégation Mariana souligne que la croissance économique devrait s’établir à 5% en 2019 et dans le moyen terme, malgré le contexte sécuritaire difficile, dénotant une résilience de l’économie, le déficit budgétaire de l’Etat devrait respecter le critère de convergence de l’UEMOA de 3% du PIB en 2019.

La mission encourage les autorités à améliorer l’efficience dans la fourniture des services publics, y compris par la poursuite des réformes visant à améliorer la gouvernance, afin d’atteindre les objectifs de croissance forte et inclusive et de réduction de la pauvreté assignée au programme.

Les services du FMI saluent les efforts en cours pour réformer le secteur de l’énergie notamment les mesures visant la société publique d’électricité EDM-SA, afin de permettre son retour à l’équilibre financier à moyen terme tout en garantissant un meilleur approvisionnement des populations en électricité.

D.Keita

 La Lettre du Mali

Vous allez aimer lire ces articles

ECONOMIE : Un accord préliminaire entre le Mali et le FMI !

PRÉTENDU DÉGRADATION DU PONT DES MARTYRS

Lutte antiterroriste : 100 millions de dollars de l’UEMOA pour les trois pays de la ligne de front du G5 Sahel

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct