Malijet.co

Nuit de l’entrepreneuriat : Sécurité, accès au financement, et agrobusiness au cœur de la 5e édition

Entrepreneurs, aspirants entrepreneurs, investisseurs nationaux et étrangers, réunis samedi à Bamako pour célébrer ensemble la «Nuit de l’entrepreneuriat», entendent accompagner les start-up maliennes à se perfectionner et à accéder à un financement adapté et durable. Seul gage, selon eux, d’un développement harmonieux, créateur de richesses et d’emplois pour notre pays.


La 5è édition de ce rendez-vous d’affaires et de partage d’idées novatrices a été lancée samedi dans un hôtel de la place sous la présidence de l’épouse du chef de l’État, Mme Keïta Aminata Maïga. La «Nuit de l’entrepreneuriat» est un rendez-vous d’envergure internationale dédiée aux jeunes entrepreneurs. Le but recherché étant de créer un cadre de rencontre, d’échanges, de partage d’expérience entre les acteurs de l’écosystème du monde des affaires, les jeunes entrepreneurs, les investisseurs et encourager par la même occasion ceux qui ambitionnent d’embrasser le secteur.
Cette édition a prévu, pour ce faire, des panels, des conférences, un déjeuner d’affaires, des rencontres B to B. Les thématiques choisies à cet effet portent essentiellement sur la sécurité, l’accès au financement public et privé, l’agrobusiness. Sa particularité réside en la présence d’invités de marque venus de nombreux pays comme les Emirats arabes unis et le Burkina Faso pour accompagner les start-up maliennes.
Les organisateurs de la rencontre avec à leur tête Bouba Traoré comptent sur les Maliens de la diaspora pour investir au pays. Celui-ci leur a lancé un vibrant appel à venir construire ensemble le pays avec ceux qui sont restés sur place. Bouba Traoré a également remercié la Première dame pour tous ses efforts au profit de l’entrepreneuriat dans notre pays.
Rappelons que les fonds de la diaspora africaine en direction des pays d’origine dépassent de loin l’aide publique au développement et les investissements directs étrangers en direction de notre continent. Pour tirer davantage profit de cette énorme manne financière, des pays comme le Sénégal ont émis sur le marché de la Bourse des valeurs immobilière de l’Uemoa une diaspora Bon.
Le Ghana a, quant à lui, émis le vœu de mobiliser 1.000 milliards de dollars (environs 500.000 milliards de Fcfa) cette année auprès de sa diaspora pour financer des projets structurants de développement.
Car, ce n’est un secret pour personne, l’Afrique, surtout celle subsaharienne souffre de la rareté de financements internationaux à cause des clichés que l’on s’évertue à dessein à lui coller à la peau.
Consciente de ces difficultés, la ministre de la Promotion l’investissement privé, des Petites et moyennes entreprises et de l’Entrepreneuriat national a rappelé l’attachement du président de la République à l’entrepreneuriat, notamment jeune. C’est pourquoi durant ce quinquennat, il est prévu d’aider près de 4.000 jeunes à réaliser leur projet entrepreneurial. Ce, à travers l’identification des projets d’entreprise, l’appui-conseil, la formation et l’accès au financement.
La ministre Boly a invité les jeunes entrepreneurs à oser, bien penser à leurs idées d’entreprise, à réfléchir à ce qui est faisable ou pas. Avant de réitérer son soutien à l’événement et souhaiter plein succès aux travaux.
Quant à la Première dame, elle a invité les jeunes à s’engager fortement dans l’entrepreneuriat. Elle a expliqué que le panel auquel elle vient d’assister, montre que les Maliens de l’extérieur comme ceux de l’intérieur veulent investir au pays, mais c’est l’environnement qui ne s’y prête pas souvent. «C’est à nous de le faire évoluer, faire en sorte que ce que le Malien peut faire à l’extérieur, qu’il puisse le faire ici au Mali», a dit Keïta Aminata Maïga, qui a félicité et encouragé les organisateurs pour avoir créé un espace d’échanges entre Maliens et le reste du monde

Aminata Dindi
SISSOKO

Source: Journal l’Essor-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Projet d’infrastructures sociales au Sénégal : Le Groupe Americain “ABD Group” de notre compatriote Mohamed Kéïta signe une convention de financement avec le Gouvernement du Sénégal

Mali : la balance commerciale déficitaire de près de 350 millions de dollars en 2018

Office Riz Mopti : Un budget de plus d’1,5 milliard de FCFA adopté par les administrateurs pour la campagne 2020-2021

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct