Le Secrétaire général du comité syndical de l’Office des Produits Agricoles du Mali (OPAM), Oumar Diaby, a animé, hier jeudi, une assemblée générale au siège de la structure. Occasion, pour lui, d’annoncer un préavis de grève, déposé auprès du Président Directeur général, de 72 heures allant du mercredi 25 au vendredi 27 mars prochain.

Selon le Secrétaire général, Oumar Diaby, l’objectif de cette assemblée était d’informer, l’opinion nationale, de la mauvaise gestion de l’OPAM. « Nous avons constaté ces derniers temps, la non signature du contrat plan (Etat-OPAM), le dernier a expiré le 31 décembre 2017. L’OPAM est en pilotage à vue. C’est le contrat plan qui définit les missions de l’OPAM qui lui sont assignées par le gouvernement. Sans ce contrat les agents de l’OPAM n’auront pas de salaire dans les jours à venir « , a-t-il fait savoir.

Le comité syndical dénonce, également, la mauvaise gestion des ressources financières et humaines par le Président directeur général, Youssouf Maïga.  » Sa gestion financière est catastrophique. Et, depuis son arrivée, il ne fait que nommer ses proches aux postes stratégiques de l’OPAM « , a confié Oumar Diaby.

De plus, le bureau syndical exige la notification de fin de contrat de qualification des contractuels occupant des postes vacants, le programme de recrutement de quatorze agents qui sont repartis comme suit : deux auditeurs catégories A, un chargé de suivi évaluation catégorie A, un ingénieur catégorie A, trois comptables catégorie A, deux agents en passation des marchés de la catégorie A, deux informaticiens de la catégorie B, trois magasiniers phyto de la catégorie A et la résolution du Conseil d’administration relative aux choix du cabinet de recrutement.

Eu égard de ces constats, le comité syndical de l’Office des Produits Agricoles du Mali (OPAM) décide d’observer une grève de 72 heures allant du mercredi 25 au vendredi 27 mars et envisagera, à l’avenir d’autres actions plus vigoureuses.

Abdoul DEMBELE

Source : l’Indépendant