Le président directeur général de l’Office du Niger (ON), Mamadou M’Baré Coulibaly, à la tête d’une délégation, a entamé une tournée de supervision de deux jours dans les zones de production de sa structure, a constaté l’AMAP.

Il s’agit pour M. Coulibaly et sa délégation,  de voir l’état d’avancement de la campagne agricole, évaluer les menaces, faire des remarques et suggestions et, surtout, prodiguer des conseils aux paysans, notamment pour le respect du calendrier agricole.

La première phase de cette tournée a concerné les zones de Ke-Macina, Kolongo et M’Bewani où le PDG de l’ON et sa délégation ont sillonné plusieurs champs à travers ces trois zones. C’est au village de Oulofobougou II, dans le champ de Dramane Traoré, dans la zone de Ke-Macina, que la délégation a entamé sa visite. Ici l’exploitant agricole semble être en phase avec le calendrier agricole. Son champ est au stade de tallage. Pour les spécialistes, ce champ est assez homogène. Donc, le producteur peut espérer faire une bonne affaire lors de cette campagne agricole.

Dans cette même zone, la délégation a rendu visite à Mme Daly Diawara, dans le village des jeunes ruraux. Elle exploite 5ha, son champ est au stade de montaison. Mme Diawara a indiqué avoir ce qu’il faut pour faire une bonne campagne agricole. Cette jeune diplômée sans emploi semble trouver son bonheur dans le champ de riz qu’elle exploite. Sa réussite est une invite aux nombreux jeunes sans emploi à faire confiance à la terre.

Le PDG et sa délégation ont, aussi, visité quelques champs à Kokry Bozo (Kokry C), et Kokry B. Ici, nous avons fait la connaissance d’Abdou Diallo qui utilise le semoir philippin avec comme variété « Wassa».

Partout dans la zone de Ke-Macina, la mission a prodigué des conseils et fait quelques remarques aussi bien à l’encadrement qu’aux paysans. Dans cette zone, les objectifs de la présente campagne sont de 10.209 ha en casier et 250 ha en hors casier pour une production attendue respectivement de 66.358 et 1.325 tonnes, soit un rendement de 6,500t/ha en casier et 5,4t/ha en hors casier. Les prévisions de la contre saison de riz sont de 1.100 ha pour un rendement de 5,5t/ha soit une production attendue de 6.050 tonnes et celles en maraichage et diversifications sont de 1.509ha. En ce qui concerne la situation phytosanitaire, elle est marquée par la présence de chenilles sur les jeunes plants repiqués.

Dans la zone de Kolongo, deuxième étape de la visite du PDG, la délégation a visité des champs, un atelier de fabrication et réparation de matériel agricole, la case de conservation d’échalote, des fours traditionnels et modernes pour la fabrication de gâteaux et du pain au GIEF «Cèsiri». D’une manière générale, la campagne agricole se déroule sans problème. Le semi direct et le repiquage sont terminés dans les casiers. Les activités en cours portent sur l’entretien des cultures (désherbage, fertilisation minérale).

Cependant à Sossé/Sibila, l’installation des cultures a démarré avec un faible taux de réalisation dû à l’installation tardive des pluies. A Kolongo, les objectifs de superficies sont  de 17.355 ha de riz dont 10.895 ha en casier et 1.922 ha en hors casier, 4.537 ha à Sossé/ Sibila et 988 ha en contre saison riz. L’objectif de rendement est de 6,230t/ha en casier, 4,20t/ha en hors casier, 3,20t/ha à Sossé/ Sibila et 5,30 en contre saison. La production totale attendue est de 8081 tonnes de riz paddy dont 70.822 tonnes en casier, 9.996 tonnes en hors casier.

Dans la zone de Kolongo, la situation phytosanitaire est, relativement, calme dans la l’ensemble. Cependant, on déplore quelques cas d’attaques de chenilles désolatrices. A cet effet, des actions sont en cours pour le traitement.

La première phase de la tournée du PDG de l’ON a été bouclée dans la zone de M’Bewani.  Dans cette zone, la délégation a visité, à Zanifina, un champ de rizipisculture, dans le cadre du projet PAFA, un champ de test de fumure organique industrielle (fertinova), une parcelle d’un candidat au concours de meilleur producteur.

Le PDG s’est aussi rendu sur une parcelle de démonstration du semoir motorisé et les 500 h du Projet d’appui à la productivité agricole au Mali (PAPAM) aménagé à Tiongoni. Ici les exploitants agricoles ont été installés sur les 39.216 ha attribuées aux populations des trois villages (Koromtobougou, Markabougou et Tango). A M’Bewani, les provisions totales de superficies pour la production rizicole de la présente campagne sont estimées à 21.520 ha pour une production totale attendue de 139.880 tonnes avec un rendement prévisionnel de 6, 444t/ha.

A l’issue de la tournée, Mamadou M’Baré Coulibaly s’est dit satisfait du déroulement de la campagne  rizicole en cours dans les zones visitée.  MAT/MD

Source: Amap