Le but de cette opération, selon les organisateurs, consiste à obliger les autorités à réhabiliter ladite route, l’un des poumons économiques du Mali, et la reprise des activités de Transrail entre autres.

S’engager pour la région de Kayes c’est sauver le Mali tout entier.

ISD

Figaro du Mali