Malijet.co

Orange-Mali : tromperie sur la marchandise

Sous d’autres cieux, le deuxième opérateur de téléphonie mobile ferait l’objet d’une plainte devant les tribunaux pour « tromperie sur la marchandise ».
Orange-Mali, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, suscite colère et indignation au sein de l’opinion publique. Passer un coup de fil, à travers son réseau, relève du parcours du combattant. Dans certains quartiers, cela relève plutôt de l’impossible.


Et si l’appel tombe sur le répondeur il est facturé au client. Le Mali est le seul pays en Afrique où les appels tombés sur le répondeur sont facturés au client. Ce qui n’est ni le cas en Guinée-Conakry, au Sénégal, au Niger…pour ne citer que ces pays.
Ces appels, qui n’en sont pas uns d’ailleurs, rapportent chaque jour à Orange la rondelette somme de 30 millions CFA. Sans que nos autorités daignent lever le petit doigt.
Et comme si tout cela ne suffisait pas, la connexion live box en rajoute à la colère de nos concitoyens. Considérée, il y a trois ans, comme la meilleure au Mali, la live box d’Orange n’est plus que l’ombre d’elle-même. Impossible de pouvoir travailler trois jours d’affilée sans que la connexion ne soit interrompue, soit instable. Plusieurs entreprises de la place sont en train d’en faire les frais. Certaines ont dû attendre des jours durant avant de voir leur connexion revenir ; d’autres auraient des marchés, estimés à des centaines de millions de nos francs.
« Le réseau est saturé et Orange se garde de dire la vérité à ses abonnés. C’est pourquoi, la quasi-totalité de ses abonnés est en train de rejoindre le réseau Malitel, considéré comme le plus performant, actuellement », indique un homme d’affaires en colère.
Considérés comme les partenaires potentiels d’Orange, les organes de presse et les agences de communication sont en train de migrer vers le réseau Malitel. Afin d’être à l’abri des perturbations quasi-quotidiennes du réseau.
Qu’attendent alors les associations de consommateurs pour porter plainte contre Orange pour « tromperie sur la marchandise » ? Qu’attend l’AMRTP pour sévir ?
Pauvres de nous !

Oumar Babi 

Source: canarddechaine

Vous allez aimer lire ces articles

IBK envoie 400 personnes à la Mecque : Un quota pour Manassa Danioko

MINES : Rangold Ressources et L’Etat optimise leur partenariat

Projet de réalisation de 20 ‘’nouveaux villages agricoles’’ : Une phase décisive dans la modernisation et le développement du secteur agricole au Mali

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct