Partenariat entre sociétés minières et entreprises locales: le défi de la conformité aux standards de l’industrie extractive

L’hôtel Salam a abrité, le mardi 24 mai, une rencontre entre des sociétés minières et des fournisseurs locaux. Cette rencontre initiée par Resolute mining avait comme objectif d’échanger sur la conformité des entreprises nationales aux standards de l’industrie extractive. C’était sous l’égide du directeur général de Resolute, Mohamed CISSE ; en présence des représentants de certaines sociétés minières ; des entreprises locales ; des institutions financières…

 

Cette rencontre a été initiée par Resolute mining (SOMISY et SOMIFI) avec les partenaires pour discuter de la nécessité de conformité pour améliorer la collaboration entre les mines et les entreprises locales.

Dans son intervention, le directeur général de Resolute, Mohamed CISSE, a expliqué que le développement du contenu local était primordial afin de constater un réel impact de l’industrie minière et un développement durable pour le pays.

« Dans la vision de Resolute Mining ce contenu local doit accorder une place de choix à la promotion de l’emploi local, la collaboration avec les entreprises locales, le développement durable des communautés locales, l’inclusion des couches défavorisées (femmes, jeunes, personnes handicapées), l’élargissement des retombés du secteur minier vers d’autres secteurs stratégiques (construction de grandes infrastructures, Énergie, agriculture, protection de l’environnement, etc.). C’est la raison pour laquelle à SOMISY et à SOMIFI nous avons opté pour une approche intégrée, participative, inclusive et durable prenant en compte les dimensions sociale, économique et environnementale afin d’avoir un contenu local qui contribue de manière efficace et efficiente au développement de nos communautés et du pays de façon durable », a expliqué le directeur général.

Selon lui, Resolute à travers ses deux mines, la SOMISY et la SOMIFI, a marqué un progrès remarquable et a atteint des résultats extraordinaires dans chaque catégorie du contenu local.

Par exemple, dans le cadre de la promotion de l’emploi local, M. CISSE a informé que Resolute, à travers ses deux mines SOMISY et SOMIFI, emploie plus de 798 personnes au total avec un pourcentage de 91% de Maliens.

« La SOMISY compte de nos jours 10 directeurs maliens sur 16. Au-delà de l’emploi direct que nous créons, nous sous-traitons avec les fournisseurs locaux en créant des milliers d’emplois. Pour plus d’impact, Resolute va au-delà de la création d’emploi, nous veillons à l’amélioration des conditions des travailleurs et nous travaillons pour améliorer l’employabilité », a détaillé Mohamed CISSE.

Il a informé que sa société investit à hauteur de 700 millions par an dans le développement des communautés en travaillant en harmonie avec les élus, les représentants de l’État et les services techniques au niveau local, les autorités coutumières, les femmes, les jeunes et les entrepreneurs locaux.

« À Resolute nous sommes convaincus que les avantages de la mine doivent toucher toutes les couches, surtout celles qui sont défavorisées telles que les femmes et les jeunes », a insisté M. CISSE.

Par ailleurs, il a déclaré que les investissements tels que les infrastructures routières, les périmètres maraîchers, l’énergie solaire, la pisciculture, l’aviculture, les infrastructures sanitaires, les adductions d’eau potable permettent d’élargir les retombées de la mine vers d’autres secteurs stratégiques afin de créer un développement durable même après la mine.

Le directeur général a indiqué que les valeurs de Resolute sont entre autres le respect, l’intégrité, la durabilité et l’autonomisation.

Il s’est dit convaincu que les objectifs fixés et les aspirations tant souhaités seront plus faciles à atteindre quand les entreprises nationales seront plus conformes aux réglementations nationales et aux standards de l’industrie minière.

PAR MODIBO KONE

Source : Info-Matin

Vous allez aimer lire ces articles

BAFOULABE : bientôt une route pour relier Bendougou à d’autres villages

Pays membres de la route transsaharienne : Accord pour accélérer la création d’un corridor économique

Tabaski 2022 : 5.500 moutons quitteront le Mali pour le Sénégal.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct