Le Premier ministre, ministre de l’Économie et des Finances, Dr Boubou Cissé, et l’ambassadeur de France au Mali, SE Joël Meyer, ont signé ce 17 décembre 2019 un accord portant sur l’Avenant pour l’assistance à la maîtrise d’ouvrage, d’un montant de 2 milliards 408 millions de F CFA. Cela, relatif au déploiement de la télévision numérique terrestre (TNT) au Mali. La cérémonie s’est tenue dans la salle de conférence de la Primature en présence de M. Cheick Oumar Maïga, secrétaire général du ministère en charge de l’Economie numérique et de plusieurs autres invités.

Après la signature et pour donner plus de détails sur la transition numérique, le secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et de la Prospective, Cheick Oumar Maïga et l’ambassadeur de France au Mali ont animé un point de presse.

Ainsi, pour Cheick Oumar Maïga l’avenant qui vient d’être signé est extrêmement important,  car, le gouvernement de la République française a bien voulu accorder un financement complémentaire portant sur l’assistance à la maîtrise d’ouvrage en vue d’une meilleure réussite du passage de l’analogique au numérique. Pour lui, cela intervient après un premier versement de 29 milliards de FCFA, soit 85% du montant total du projet, à la suite du protocole d’accord financier signé le 20 décembre 2018.

Passer de l’analogique au numérique est un processus complexe et délicat qui nécessite un suivi à la fois rigoureux et constant, a noté Cheick Oumar Maïga. Et compte tenu de la complexité de la réalisation du projet de déploiement de la TNT, il est, selon lui, impérieux de bénéficier d’une assistance en maîtrise d’ouvrage, composante essentielle pour le suivi du bon déroulement du projet. D’où la signature de cette convention. C’est dans ce cadre que la France met à la disposition du Mali 2,408 milliards de FCFA pour réussir cette transition numérique. «La convention qui a été signée permettra de maîtriser le programme de transition, de mieux maîtriser le déroulement séquentiel du passage de l’analogique au numérique. Elle garantira le transfert de compétence, une amélioration continue du travail. Également, elle permettra d’assurer dans les meilleures conditions le changement. Cet avenant permet de nous assurer la réception sur le terrain en France et ici», a-t-il déclaré.

Avant de souligner que les équipes techniques de la Société malienne de transmission et de diffusion (SMTD) et du groupement Thomson Camusat sont déjà à pied d’œuvre pour l’effectivité du déploiement d’ici fin avril 2020.

Revenant à l’Avenant signé, le diplomate français a, dans son intervention, précisé qu’il répond à une demande exprimée par les autorités pour booster notre économie. «La mise en œuvre de la TNT doit à terme générer d’importantes activités nouvelles, dont les recettes significatives bénéficieront intégralement à l’État. À terme, ce sont donc plusieurs dizaines d’emplois directs qui seront créés et accompagnés en matière de formation professionnelle, notamment des jeunes. Il s’agit donc d’un véritable investissement et d’un signe de confiance en l’avenir», a précisé Joël Meyer.

Dieudonné Tembely

voixdebamako