Malijet.co

Pour la réussite du module agricole du RGPH5 : Le ministère de l’Agriculture met 180 motos à la disposition de l’Instat

Afin de permettre aux agents recenseurs de bien mener leur mission de recensement dans le cadre du module agricole du Recensement général de la population et de l’habitat RGPH5, le ministère de l’Agriculture a offert le week-end dernier 180 motos à l’Institut national de la statistique (Instat). Ces engins ont été remis par le chef du département de l’Agriculture, Moulaye Ahmed Boubacar, au ministre de l’Aménagement du territoire et de la Population, Adama Tiémoko Diarra.

C’est l’enceinte du Centre international de conférences de Bamako qui a servi de cadre à cette remise. Avant de remettre les clés, le ministre de l’Agriculture Moulaye Ahmed Boubacar, a tenu à rappeler que notre pays en réalisant la cartographie du Recensement général de la population et de l’habitat a intégré un module du Recensement général agricole (RGA) qui prend en compte un certain nombre de produits tels que les productions végétales, animales, halieutiques et aquacoles.

Selon le ministre de l’Agriculture, le RGA qui se réalise tous les dix ans dans les pays membres de la FAO, est une grande opération statistique permettant d’obtenir des données sur l’ensemble du secteur agricole en particulier sur les productions végétales, les productions animales, les productions piscicoles et aquacoles, etc. Son département, en décidant de mettre 180 motos à la disposition de l’Instat, voulait participer à la bonne collecte des données.

“Ces informations relatives à la fois au Recensement général de la population et de l’Habitat et aux données agricoles seront d’une grande utilité dans la mesure où elles permettront spécifiquement en ce qui concerne le secteur rural de faire le repérage de l’ensemble des productrices et producteurs de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche”, a soutenu le ministre. Il a remercié les partenaires techniques et financiers, notamment la FAO et le Fida qui ont accompagné le secteur du développement rural, en particulier le ministère de l’Agriculture dans la phase test et l’acquisition des matériels roulants et d’instruments de mesure.

Le ministre de l’Aménagement du territoire et de la Population, Adama Tiémoko Diarra, a remercié le ministre de l’Agriculture pour avoir accepté de façon diligente de mettre à la disposition de l’Instat ces 180 motos.

“La franche collaboration entre nos deux départements autour de deux opérations statistiques d’envergure, à savoir le Recensement général de la population, de l’habitat et le Recensement général agricole participe surtout à la volonté commune d’optimiser les moyens limités de l’Etat, tant en ressources humaines qu’en ressources matérielles”, a soutenu le ministre Adama Tiémoko Diarra.

Il a ajouté que l’intégration du module agricole au RGPH permet d’obtenir des données au niveau désagrégé le plus fin possible. Et la prise en compte de ces innovations, a ajouté le ministre Diarra, nécessite la mobilisation d’importants moyens humains, financiers et logistiques supplémentaires pour réaliser l’opération dans les délais raisonnables et sans porter préjudice au calendrier du RGPH5. Il a enfin invité l’Instat à faire un bon usage des engins reçus.                                                                                                          Kassoum Théra

 

Source: Aujourd’hui Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Samba Bathily, Pdg de Africa Development Solutions (ADS) à “ambition africa 2019” à Paris

Fiscalité: le Mali en plein pied dans la digitalisation

5e RGPH : 180 Motos aux enquêteurs

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct