Malijet.co

Présentation de vœux du ministre de l’Agriculture au personnel de son département : Dr Nango Dembélé dresse le bilan de 2017 et annonce les nouvelles directives pour 2018

 

C’est dans une atmosphère de convivialité et de fraternité que le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé, a présenté ses vœux de nouvel an au personnel de son département le jeudi dernier. Il a saisi l’occasion pour faire le bilan de l’année 2017 avant de présenter les perspectives pour  2018.

Cette présentation de vœux du ministre de l’Agriculture qui a eu lieu au DFM dudit département a réuni autour de lui, le secrétaire général, M. Abdoulaye Hamadoun, le chef de cabinet du département, M. Seydou Diakité et les chefs de services rattachés au Ministère de l’Agriculture.

Parlant des perspectives, le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé a annoncé que pour la campagne agricole 2018-2019, son département mettra l’accent sur l’augmentation des rendements des cultures et la stabilisation des superficies cultivées dans le respect de l’environnement. A cela s’ajoutera la poursuite de la subvention des intrants agricoles, des aménagement hydro agricoles, la mise en œuvre du Programme de Mécanisation Agricole (PMA), le renforcement des activités de contrôle de qualité des intrants agricoles, l’appui à l’organisation et la promotion des filières agricoles et enfin, la poursuite des actions de formation, d’information et de sensibilisation des acteurs sur le processus de décentralisation et de déconcentration dans le sous-secteur de l’Agriculture.

« La réalisation et le succès de ces actions proposées pour 2018 reste fortement dépendant de la mobilisation de tous les acteurs à travers un engagement responsable de tout le personnel du département et surtout les producteurs qui doivent s’approprier des grands chantiers ouverts pour la valorisation de la production », a souligné le ministre de l’Agriculture.

S’agissant du bilan de la campagne écoulée, le premier responsable du département de l’Agriculture a rappelé que 99% des objectifs d’emblavure ont été réalisés par les producteurs en céréales sèches, dont 95% pour le riz et 101,3% pour le coton.

En effet, les prévisions de production de céréales pour la campagne agricole 2017-2018 sont estimées à 9.514.298 tonnes, soit une augmentation de 7,5% par rapport à la campagne 2016-2017. La production cotonnière 2017-2018 est estimée à 706.000 tonnes, soit une hausse de 9% par rapport à 2016-2017.

« Ces résultats importants engrangés au cours de la campagne agricole 2017-2018 sont le fruit du travail abattu par les producteurs et productrices mais également par l’encadrement technique et tous les autres partenaires du secteur agricole », a ajouté le ministre de l’Agriculture, Dr Nango Dembélé. Qui a rappelé que  la campagne agricole 2017-2018 s’est déroulée dans une situation de pluviométrie faible, marquée par des difficultés de mise en eau dans certaines zones de production du riz de submersion des Offices Riz de Ségou et de Mopti, et entachée par une situation sécuritaire difficile.

« Je saisie la présente occasion pour féliciter et remercier tous les acteurs du secteur agricole notamment le personnel du département de l’Agriculture, les organisations professionnelles et les partenaires qui n’ont cessé d’accompagner notre pays dans ses efforts de développement du secteur agriculture. Aussi, je souhaite à tout un chacun, bonne et heureuse année 2018 », a conclu le ministre Nango Dembélé.

Adama DAO

 

Source: Tjikan

Vous allez aimer lire ces articles

Situation économique au Mali : Le PIB passe de 7% en 2014 à 5,8% en 2016, selon le rapport de l’ONEF

Les prix alimentaires ont baissé en décembre après avoir été en hausse pendant toute l’année – FAO

Fonds d’Appui pour la Formation Professionnelle et l’Apprentissage (FAFPA) :Le taux de création d’emploi en 2013-2015 estimé à 39%

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct