Malijet.co

Produits de consommation: Plus de 20 tonnes de faux riz en plastique saisis à Bamako avant le carême

La Direction générale du Commerce de la Consommation et de la Concurrence (DGCC) a saisi le jeudi 11 mai dernier, 25 tonne de riz en plastique destinés à être vendu à l’approche du Ramadan dans notre capitale.

 Modibo Keita directeur general dg dncc

Bamako craint une invasion de riz de mauvaise qualité sur le marché malien. Au pire, le riz dont la qualité douteuse a été signalée par certains médias, sur le marché à Bamako, pourrait être le riz en plastique de provenance de la Chine, selon ces informations.

Le département du commerce, à travers la Direction générale du Commerce de la Consommation et de la Concurrence (DGCC), en alerte maximale, a mis en marche sa machine : le magasin contenant une importante quantité de ce riz dont la qualité est mise en doute a été retrouvé à Kalabancoro et mis sous scellé en application à des mesures conservatoires, en attendant les résultats d’un échantillon proposé à l’analyse.

Le Directeur général du Commerce de la Consommation et de la Concurrence, Modibo Kéita, qui a produit une lettre circulaire en date du 12 mai, a rencontré le samedi dernier la presse, dans la salle de conférence de la direction. Cette lettre circulaire n°002 MC-DGCC, destinée aux Directeurs régionaux du Commerce, de la Consommation et de la Concurrence de toutes les régions du Mali et du District de Bamako, a pour objet, le renforcement du contrôle de qualité du riz importé.

« Il me revient que du riz fabriqué à base de plastique serait en vente sur les marchés du Mali. Dans le souci de préserver les consommateurs contre les dangers liés à la consommation éventuelle de ce riz, je vous invite à prendre des dispositions pour renforcer le contrôle de qualité du riz importé », précise la lettre circulaire du Directeur général.

Selon lui, le souci de protéger les consommateurs maliens est une préoccupation du ministre du Commerce qui suit de près ce dossier. Au niveau du marché le magasin de grossiste mis sous scellé à Kalabancoro, contiendrait plus de 20 tonnes de riz, tandis que 5 tonnes ont été saisies dans un magasin de détaillant. Le riz en plastique est-il déjà dans les assiettes des Maliens ? Affaire à suivre !

Mariam Konaré

Vous allez aimer lire ces articles

Rencontre économique du monde Arabe : Plus de 400 chefs d’entreprise Français, Africains et Arabes se sont retrouvés en France

N-Sukala : la lutte des ouvriers continue de plus belle !

Importation du riz : quand les opérateurs économiques se vendent les exos

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct