PROJET D’APPUI A LA TRANSITION AGRO ECOLOGIQUE : Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Mohamed Ould Mahmoud, préside le 1er Comité de pilotage

Le projet d’appui à la Transition Agro écologique en Zone Cotonnière du Mali (AgrECO) a tenu son premier Comité  de pilotage ce jeudi 04 mars 2021 au Mémorial Modibo Keita de Bamako. C’était en présence de plusieurs acteurs du secteur.

 

L’ordre du jour du comité de pilotage portait sur l’examen et l’adoption du rapport bilan des activités et résultats 2020 ; l’examen et l’adoption du PETF 2021 et divers.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Mohamed Ould Mahmoud , qui dira que : « C’est avec un réel plaisir et beaucoup d’intérêts que je suis avec vous ce matin, pour présider le démarrage des travaux du Comité de Pilotage du Projet d‘Appui à la Transition Agro écologique en zone cotonnière ».

Au Mali, le coton est cultivé par plus de 200 000 exploitations agricoles et fait vivre directement 4 millions de personnes et indirectement près de 5 millions de personnes. La filière coton contribue à hauteur de 15% dans la constitution du PIB et représente 30 à 45 % des recettes d’exportation. Aussi, 35% de la production céréalière totale du pays provient de la zone cotonnière avec un disponible céréalier de 482 kg/habitant/an.

Malgré ces performances, le secteur du coton fait face à de nombreux défis dont entre autres le faible niveau des rendements, les effets des changements climatiques et la pandémie du COVID-19.

C’est pour apporter des réponses adéquates à ces défis majeurs que le Gouvernement de la République du Mali a initié avec l’appui technique et financier de l’Agence Française de Développement (AFD), le projet d‘Appui à la Transition Agro écologique en zone cotonnière. Le projet a pour finalité l’appui à la transition agro écologique des systèmes de production et  l’amélioration des revenus des producteurs en zone cotonnière.

Bintou Diawara

Source : Nordsud Journal

Vous allez aimer lire ces articles

Routes Sandare-Kayes, Banankoro-Dioro : Odeurs de marchés de gré à gré attribués à Covec-Mali et EGMK

Le délestage en Côte d’Ivoire touche Bamako : Voici les explications de Energie du Mali

ROUTES SANDARE-KAYES, BANANKORO-DIORO: Odeurs de marchés de gré à gré attribués à Covec-Mali et EGMK

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct