Malijet.co

Quand le déplacement d’IBK au Japon retarde les salaires

La disponibilité des salaires du mois d’Aout paraissait jusqu’en milieu de semaine dernière une tragédie sans issue pour une frange conséquente de salariés. Il s’agit en l’occurrence de ceux dont le traitement passe par virement bancaire. Nombre d’entre eux auront effectué des allers et retour infructueux dans les établissements financiers où les mensualités ne tombaient finalement qu’au compte-goutte avec un décalage assez exceptionnel pour inquiéter les moins chanceux.

Mais le retard dans le paiement des salaires, selon des sources bien introduites, était causé par les effets de l’agenda présidentiel sur le trésor public. Il s’agit, en clair, du déplacement d’IBK à Yokohama pour prendre part au septième TICAD, un rendez-vous de dialogue et d’échanges entre le Japon et les pays africains. A l’instar de ses précédents voyages à l’extérieur, l’activation de l’avion présidentiel aura coûté assez cher pour occasionner une brève tension de trésorerie, mettre les comptes publics à sec et les réduire à l’incapacité d’assurer convenablement la régularité des salaires.

Source: Le Témoin

Vous allez aimer lire ces articles

La fao appuie sécurité sanitaire des aliments

Panier de la ménagère : La viande n’a pas encore la saveur de la subvention

Lutte contre l’insécurité alimentaire AEC-ICCO Coopération lance un concours d’œuvres médiatiques

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct