Malijet.co

Ramadan solidarité : les actions de la BDM SA

La Banque de développement du Mali (BDM SA) a fait don, le vendredi dernier, de vivres et numéraire à 7 mosquées de Bamako d’une valeur totale de 9 millions de FCFA. Ce geste rentre dans le cadre de l’opération « Ramadan solidarité » de la première banque malienne pour exprimer sa solidarité aux fidèles musulmans pendant ce mois.

Encore cette année, la Banque de développement du Mali (BDM SA) a exprimé sa solidarité à des musulmans pendant le mois de Ramadan. En effet, le vendredi 17 mai, son Secrétaire général, Cheick Fantamady KEITA, a conduit la mission de ‘’bienfaisance’’ qui s’est rendue successivement dans 7 mosquées du district de Bamako. Le geste est un appui de la BDM SA pour accompagner des mosquées à la rupture du jeûne.

Pour cette édition, les lieux de culte concernés sont les mosquées des 300 logements de Quartier Mali, du Quartier Mali, la Grande mosquée de Bamako, de Nimaga à N’golonina, de la Zawiya Thierno Tidiani Ibn Sidi Abdallah de Dar-salam, de Kalapo à Hamdallaye et de la mosquée Fula misiri à Djelibougou.

Dans chacun de ces lieux de culte, la BDM a fait des donations composées d’un bœuf, de 4 sacs de riz, 40 litres d’huile, de 5 sacs de sucre et une enveloppe de 150 000 FCFA. Le tout pour un montant total évalué à 9 millions de FCFA.

Le tour des mosquées concernées a commencé à la mosquée des 300 logements de Quartier Mali où l’équipe de la BDM SA a été accueillie par Malick DIALLO en présence du président du comité de gestion de ladite mosquée.

Très content, le jeune l’Iman a réceptionné les donations.A cette occasion, il a salué et félicité la BDM pour la constance de cette initiative. En effet, il a rappelé que c’est la 3e fois que leur mosquée reçoit des dons de la part de ladite banque.

« Cette action est un grand geste de solidarité en ce mois de ramadan. Aussi, elle est une forte recommandation de l’islam. Notre religion nous enseigne de multiplier les gestes de solidarité envers ceux qui sont dans le besoin. Et celui, qui aide un pauvre à rompre dignement le jeûne, sera personnellement récompensé par Allah », a rappelé l’Imam DIALLO.

Ensuite la mission a mis cap sur les mosquées du Quartier Mali, de la Grande mosquée de Bamako, de la mosquée de Nimaga à N’golonina, puis la Grande mosquée de Bamako. Ici,l’équipe de la première banque malienne a été reçue par l’Imam Koke KALLE. A l’image du jeune DIALLO, il a aussi encouragé et salué cette opération qui est à sa 3e édition.

Pour lui, « le geste est plus qu’honorable. C’est un geste islamique et de surcroît de générosité. Comme l’enseigne l’islam, ceux qui sont nantis ne doivent pas laisser pour compter ceux qui sont dans le besoin ».

A la mosquée de Kalafo, c’était le même son cloche. L’Imam Mahamadou HAIDARA a rappelé que Dieu seul connait la récompense prévue pour celui qui aide un fidèle à rompre son jeûne.

Le Secrétaire général au cours des sobres et brèves cérémonies de réception des dons a expliqué que l’initiative rentre dans le cadre de l’opération Ramadan de leur banque. « La BDM a instauré, depuis quelques années, la tradition de faire des gestes à des musulmans, à travers des mosquées pendant le mois de Ramadan. Nous faisons ce geste conformément à des recommandations de l’islam qui recommande de multiplier les actions de bienfaisance, de solidarité et d’entraide pendant le mois de Ramadan.», a soutenu M. KEITA.

Aussi, l’action s’inscrit-elle dans le cadre de la responsabilité sociétale de l’entreprise. « La BDM est une banque malienne qui pense à sa clientèle et à la population de façon générale. C’est pourquoi nous dédions une partie de nos bénéfices au service de la solidarité », a indiqué le secrétaire général avant de promettre la pérennisation de cette opération.

À toutes les étapes de la visite, les religieux ont fait des bénédictions pour la banque et le retour de la paix au Mali.

Par Sikou BAH

Source: info-matin.

Vous allez aimer lire ces articles

L’Association des Principaux Transporteurs Aériens du Monde : Un seul Africain dans le Conseil des Gouverneurs

Taxes discriminatoires à Bougouni : Plus de 60 agriculteurs interdits d’accès à leurs terres

Ali Siragata Traoré : «La SMTD est au cœur des technologies du futur»

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct