Malijet.co

Rapport national sur le soutien à la statistique : Les acteurs à pied d’ œuvre pour une meilleure performance du CRESS

Sous l’égide du directeur général adjoint de l’INSAT, les représentants des autorités du Système Statistique National se sont réunis le 30 novembre 2017 pour l’examen et la validation du Rapport national sur le soutien à la statistique (CRESS).  

Cette rencontre des agents du système des statistiques visait à examiner et valider le rapport national sur le soutien à la statistique (Country report on support to statistics en sigle CRESS.  Un projet émanant de PARIS21 et  lancé en 2011  pour jauger les efforts des gouvernements et PTF  en matière de réalisation des activités statistiques.

L’objectif général du CRESS est d’inventorier l’ensemble des financements du Système Statistique National (SSN), en l’occurrence les dépenses publiques et appuis des partenaires.

Le Mali a adhéré au projet CRESS et produit son premier rapport en 2017 en collaboration avec AFRISTAT et comme souligné par le directeur général adjoint d’INSAT, Issa Bouaré,  cette initiative d’évaluation et de prospection est une première dans le cadre des rapports de collaboration entre l’institut et ses partenaires.

Car  le Rapport CRESS va doter le Mali d’ un meilleur suivi des investissements en faveur de la statistique. Il a l’avantage de permettre une évaluation de l’action du Système Statistique National dans l’optique de corriger au mieux les insuffisances constatées selon les dires de Issa Bouaré.

« L’amélioration de l’organisation et de la gestion du Systèmes Statistique National (SSN) est une exigence pour nos pays ; lesquels sont résolus à faire face à la forte demande en données statistiques pour satisfaire les engagements des Objectifs de Développement Durable (ODD) et l’Agenda 2063 de l’Union Africaine. » a-t-il déclaré.

Et c’est dans cette optique que les principaux résultats du rapport sont utilisés pour conduire  un plaidoyer auprès du Gouvernement et des PTF en vue du développement de la statistique, son amélioration pour une meilleure   coordination et l’efficacité du système de la statistique.

Par ailleurs, il faut noter  que le schéma directeur de la statistique 2015-2019 ambitionne de doter le Mali d’un système statistique national performant , disposant d’un cadre légal et organisationnel adapté et de ressources adéquates , à même de produire, analyser et diffuser des données de qualités pour répondre au besoins de ses utilisateurs d’ici l’ horizon 2025.

Khadydiatou SANOGO

Vous allez aimer lire ces articles

AMRTP : LE SOUCI DES INTÉRÊTS DES CONSOMMATEURS

Sécurité alimentaire : LA CHINE OFFRE UNE QUANTITÉ IMPORTANTE DE RIZ AU MALI

Secteur des télécoms: les plaintes des associations de consommateurs

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct