Renouveau de l’office du Niger: le Cabinet Diarra choisi par la nouvelle direction pour réaliser un audit sur les 3 derniers exercices

L’Office du Niger connait, depuis une certaine période, des difficultés financières et organisationnelles. Aussi à la faveur du changement intervenu en début d’année 2020 dans l’organe dirigeant de l’Office (nomination d’un nouveau Président Directeur Général) et pour une question de redevabilité et de transparence, il s’est avéré nécessaire de procéder à un audit des grandes fonctions autour desquels l’Office est organisé. Cette mesure doit déboucher sur la lisibilité effective des actes de gestion posés. Ainsi, le choix est porté sur le Cabinet DIARRA suite à un appel à concurrence.

L’objectif général de cet audit, qui a commencé le jeudi 21 mai 2020, est de réaliser un diagnostic à travers l’audit de gestion qui en la circonstance, couvre l’état des lieux des forces et des faiblesses du système de gestion et l’identification, le cas échéant, des insuffisances de gestion et des responsabilités impliquées.

Ce diagnostic devra permettre de proposer des mesures correctives de la situation actuelle en vue d’apporter des améliorations sur les questions de gestion de l’Office du Niger. L’audit devra en outre permettre de porter un jugement critique sur les opérations de gestion et sur les performances de l’office du Niger.

Ledit audit va s’articuler sur les axes majeurs suivants :

 – Procéder à une revue limitée des états financiers de l’Office du Niger au titre des trois (3) derniers exercices (2017,2018 et 2019) afin de mettre en évidence, les dysfonctionnements, les erreurs et les anomalies ;

-Faire un examen critique des procédures administratives, financières et comptables et porter un jugement critique sur le respect de ces procédures par le management de l’Office du Niger ;

– Examiner l’évolution de la situation financière de l’Office du Niger au cours des trois dernières années (2017 à 2019) ; 

– Examiner la gestion des redevances et la gestion foncière des parcelles aménagées par l’Office du Niger ;

– Examiner les opérations de passation, d’exécution et de règlement des marchés sur la période allant du 1er janvier 2017 au 31 Décembre 2019 sur base d’un échantillonnage représentatif des contrats exécutés ;

– Examiner l’organigramme de l’Office du Niger et la gestion des ressources humaines.

L’audit sera mené en conformité avec les normes nationales et internationales en la matière. A la fin de celui-ci, le Cabinet DIARRA doit fournir six rapports : un rapport sur la revue limitée des états financiers de l’Office du Niger ; un rapport sur le contrôle interne présentant les insuffisances dans le fonctionnement des procédures en vigueur en matière de gestion : financière et comptable, budgétaire, foncière, redevances, approvisionnements et stocks, immobilisations et trésorerie, etc. s’y ajoutent, un rapport sur l’analyse financière ; un rapport sur la passation, l’exécution et le règlement des marches ; un rapport sur la gestion des ressources humaines et enfin un rapport de synthèse.

Source : INFO-MATIN

Vous allez aimer lire ces articles

Mali: les banques resteront fermées ce lundi

Chambre de commerce et d’industrie du Mali : Youssouf Bathily, bientôt à la tête d’un bureau caduc

Achat du coton en Afrique de l’Ouest:Le Bénin, seul pays à reconduire les prix de la campagne écoulée

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct