Malijet.co

Secteur de la Brasserie au Mali : La BRAMALI étale ses performances !

A son siège, le samedi 05 octobre, les responsables de la société ‘’ BAMALI’’, ont rencontré les hommes de média afin de faire un zoom spécial sur la qualité de leurs produits. L’évènement présidé par le directeur technique de BRAMALI, Carlos Loureiro, a enregistré la présence du directeur des Ressources Humaines, Mamadou Diallo, du responsable de la Santé, Sécurité au travail, Moulaye Diallo, du responsable des Relations Institutionnelles et RSE, Youssouf Niaré.

Créée en 1985 et inaugurée le 25 janvier 1986, la société ‘’BRAMALI’’ est située à 18 km de Bamako sur la route de Bougouni. Elle fait partie aussi du groupe Castel, présent dans 27 pays africains avec plus de 120 usines.  Aussi, elle est certifiée ISO 9001 et FSSC 22000.

Dans son intervention, le Directeur technique Loureiro, a souligné que la société BRAMALI,  grâce à la mobilisation des équipes techniques, commerciales et managériales,  fournie chaque  année plus de 80 000 000 litres de boisons d’excellente qualité.

Ensuite, il dira que leur société avec une  exigence de qualité et d’innovation dotée d’équipement ultra moderne produit  86 000 bouteilles par heure.

De son côté, M.Niaré a souligné que la BRAMALI a investi plus de 23 000 000 000 de FCFA entre 2012-2013 et continue d’investir en moyenne plus de 3 000 000 000 par an pour faire face à son développement. A lui d’indiquer que la société  s’est fixée comme objectif la production de 100 000 litres en 2018.

En plus, il a souligné que la BRAMALI, faisant partie des  plus grands contributeurs privés maliens, offre à ses employés  des perspectives de développement professionnel et de garantir l’excellence des prestations.

Après avoir soutenu que la BRAMALI  a  élaboré une politique de formation continue dynamique et innovante pour ses  employés et recruté 200 chauffeurs de tricycles, il dira que la société a offert au centre de santé communautaire de Sénou,  deux panels d’eau, un frigo solaire, deux ordinateurs bureautiques.

Ce n’est pas tout, car dans son exposé il ressort que la BRAMALI a donné respectivement au CAP et au village de Banancoro, 12 ordinateurs et un château d’eau de 6 bornes d’un cout global de 8 000 000 FCFA.

A son tour, le responsable de la Santé, Sécurité au Travail  dira que  la BRAMALI a investi dans la rénovation de ses  installations pour réduire la consommation d’eau liée à leur activité de production et de contrôle. Aussi, il a précisé que la société  a mis en place une station d’épuration pour le traitement des eaux usées de leur usine.

Selon lui, la BRAMALI porte une attention particulière à la gestion durable des ressources qu’elle  utilise en réduisant la consommation et en s’assurant que les eaux usées sont bien traitées avant d’être rejetées dans la nature.

Avant de terminer, le responsable de la santé, de sécurité et du travail a souligné que la société a mis en place  un programme de gestion des déchets industriels et la réutilisation des bouteilles consignées contribue à un environnement sain.

Par Fatoumata Coulibaly

Source: Le Sursaut

Vous allez aimer lire ces articles

Lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme Le réseau des CENTIFs de l’UEMOA en conclave à Bamako pour plus d’efficacité dans les actions

Le Mali va consacrer près de 10 milliards FCFA pour relancer le chemin de fer entre Bamako et la frontière du Sénégal

Bulletin d’information du pilier de la Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général de l’ONU pour la MINUSMA – Numéro 2, septembre – octobre 2019

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct