Malijet.co

Start-up: l’innovation et le numérique au service de l’économie

Les rideaux sont tombés, dimanche dernier, sur la 13e édition de la Foire exposition de Bamako (FEBAK). Parmi les innovations de cette édition, figurent en bonne place les panels initiés par la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM), initiatrice de l’événement sur des problématiques pertinentes de notre économie. Parmi les temps forts de l’édition 2020, il y a le panel sur les Start-up qui été une occasion pour les membres de l’Association des Start-up du Mali de se mettre en valeur. 

 

Le panel dédié à la promotion du Mali par le Mali, à travers les start-up, a été une occasion pour le grand public de découvrir les innovations des Startups dans le domaine du numérique, le 30 janvier 2020. Des jeunes entrepreneurs ou start-ups par qui la révolution numérique et technologique du Mali passera certainement demain, ont présenté leur savoir-faire à l’assistance venue nombreuse.

Parmi eux, l’on note Mohamed THERA, ingénieur du Génie rural, sortant de l’IPR Ifra de Katibougou. Il a développé une nouvelle technologie dénommée « Schmutzdeckeau » qui est un dispositif de traitement de l’eau adapté au contexte malien afin de faire face au problème d’eau criant auquel notre pays est confronté.

Héréba Soumana KONATE et deux autres compagnons ont mis au point une Plateforme appelée « Espoir pour le Mali ». La plateforme, fait-il savoir, se veut un moyen pour résoudre les problèmes de méconnaissance des techniques agricoles par les paysans. En fait, c’est pour redynamiser le secteur agricole à travers notre plateforme, a fait savoir Soumana Héréba KONATE.

Ténin Nana KOUYATE de l’incubateur ‘’CREATEAM’’ a, avec son Projet ‘’Agribox’’, était aussi au nombre des start- ups du jour. Le lancement de cette plateforme ‘’Agribox’’, indique Tenin Nana KOUYATE, découle du constat que 80% des petits exploitants restent avec des revenus faibles à cause du manque de débouché pour leurs produits.  Aussi, 75% des zones rurales ont peu d’infrastructures ; 70% des petits exploitants sont non alphabétisés. En sommes, dit-elle, le manque d’accès à l’information, le manque de formation agricole, les difficultés d’accès au marché représentent un lourd handicap. Pour résoudre ces maux dont souffrent nos exploitants agricoles, a indiqué Ténin Nana KOUYATE, la digitalisation de l’agriculture s’impose. D’où la création de cette Plateforme numérique. ‘’Agribox’’, indique Ténin, est une solution qui ramène le service internet numérique directement sur le téléviseur de l’agriculteur vocalement, en langue locale avec ou sans internet.

Comme ces jeunes start-ups ci-dessus citées, d’autres s’illustrent également par leurs inventions. C’est le cas de Abdoulaye SISSOKO qui a créé la Plateforme « Biomass-Mali » pour valoriser nos ressources locales, lutter contre la jacinthe d’eau.

C’est aussi le cas d’Abdoulaye DIAKITE de ‘’Diakité-Robotique’’ qui met sur le marché des prothèses de main bionique conçues au Mali et des projets sur les pièces de rechanges.

Kadidiatou BAGAYOKO, quant à elle, a mis en place la Plateforme « Kadi GLamour » pour encourager les Maliens et les Africains à porter malien.

Drissa DOUMBIA a réfléchi pour mettre en place la Plateforme « Dony Blown », une solution permettant de faire face au manque de formation.

Kadidia avec son Projet ‘’Power Box’’ veut palier au problème de mauvaise gestion d’électricité. « On veut permettre une gestion intelligente de l’énergie », dit-elle.

DIARRA Mohamed a créé une Plateforme numérique ‘’Zik Mali’’ pour permettre aux artistes maliens de gagner leur vie, en mettant fin à la piraterie. En somme, il s’agit de protéger les œuvres artistiques et lutter contre le piratage.

L’initiative a été saluée par les participants venus nombreux. Au regard de toutes ces initiatives, il urge de donner un coup de main à ces jeunes pour booster le développement numérique dans notre pays.

Par Abdoulaye OUATTARA

INFO-MATIN

Vous allez aimer lire ces articles

Trésor public : les 70 milliards qui font jacasser !

Fonds monétaire international: Cérémonie d’ouverture de l’Atelier national sur l’élaboration des plans d’engagements et les plans de trésorerie

RN6 : Les travaux exécutés à souhait

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct