Malijet.co

Start-Up : un projet de loi adopté définit le cadre juridique relatif à la labélisation

Sur le rapport du ministre de l’Economie numérique et de la Prospective, le Conseil des Ministres de ce mercredi 9 octobre 2019 a adopté un projet de loi relatif aux « START-UP ».

 

La START-UP se définit comme toute entreprise dont l’expertise se concentre principalement sur la création de solutions digitales ou de procédés novateurs sur la base des outils du numérique et ayant obtenu le label start-up.

Selon le Coneil, le projet de loi adopté définit le cadre juridique relatif à la labélisation et au développement des START-UP au Mali.

« Il contribuera au développement de l’écosystème du numérique à travers la mise en place d’un modèle économique nouveau et innovant », précise le communiqué du Conseil des ministres.

Par ailleurs, son adoption rentre dans le cadre de la mise œuvre du Plan d’actions 2016-2020 de la Politique nationale de Développement de l’Économie Numérique.

CYRIL

Icimali

Vous allez aimer lire ces articles

8e et 9e session du conseil d’administration de l’agence de gestion du marche central à poisson de Bamako: Mieux contribuer à la satisfaction de l’autosuffisance alimentaire

Le président Ibrahim Boubacar Keïta reçoit le directeur général des opérations de la Banque mondiale

Agence d’aménagement des terres et de fourniture de l’eau d’irrigation : Le défi de la poursuite des aménagements

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct