Tronçon 3ème pont-Yirimadio : Un parcours de combattants

Les injures le disputent aux pugilats. Automobilistes et conducteurs d’engins à deux ont des nerfs à fleur de pot. Rambo, du nom de cet acteur de cinéma tout en muscles, y laisserait certainement des plumes. Tant le tronçon reliant le troisième pont à la route de Ségou relève d’un véritable parcours de combattant. Les travaux traînent en longueur, causant des désagréments monstres aux usagers, notamment des embouteillages.

De longues files de voitures, s’étendant sur des kilomètres, sont visibles aux heures de pointes. Obligeant du coup d’aucuns conducteurs pressés à faire des bifurcations dans les rues environnantes. Le smog qui se dégage des pots d’échappement rend l’air difficile respirable, voire suffocant. En outre, les conducteurs se plaignent des pertes occasionnées par la montée en flèche de la consommation de carburant inhérente aux embouteillages.

Demain sera meilleur.  La circulation va être allégée à la fin des travaux en cours portant sur la construction d’une autoroute 2×2.

La Rédaction

Source: Journal L’Informateur-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Les ODD à l’épreuve de la COVID-19

Mali : 3è Région : Réception provisoire d’infrastructures réalisées dans les cercles de Sikasso et Koutiala

Hivernage : Les routes font amitié avec les nids de poule

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct