Malijet.co

Urgent : La Douane de Diboli bloque le trafic pour des futilités

Depuis hier jeudi, aucune marchandise en provenance du Sénégal n’a été enregistrée au bureau des Douanes de Diboli, ville malienne poste-frontière avec le Sénégal.
Pour cause, nous a-t-on rapporté, le Chef du bureau, un certain Ousmane Traoré que nous avons tenté de joindre sans succès, aurait créé un malentendu avec les transitaires qui, à leur tour, ont grevé et refusent de déclarer les marchandises, jusqu’à nouvel ordre.
Selon notre correspondant sur place, des centaines de camions et remorques sont stationnés sans suite et les portes des bureaux climatisés restent fermées sans activité. Un arrêt de travail qui fera effet sur les recettes mensuelles des Douanes, par le seul comportement d’un Chef de bureau qui s’entête.
À la question de savoir ce qui est à l’origine de cet arrêt, nous avons tenté de joindre le nommé Ousmane Traoré, chef dudit bureau. Nous lui laissâmes d’ailleurs un SMS pour recoupement. Sans succès.
Mais selon, les transitaires maliens contactés à travers le pays et même à Diboli, tout est parti des mesures draconiennes hors normes que leur a imposé le Chef du bureau Traoré. Lequel tient, selon nos informations, à dédouaner même des haillons en friperie et les pneus secours des véhicules d’occasion importés de l’Europe.
 »Il suffit à un transitaire d’ écrire le nom de Diboli avec un I grec (y) pour que le Chef du bureau de Diboli, rejette un dossier constitué en plusieurs jours », s’indigne un transitaire sur place.
D’ores et déjà, les autorités de Bamako sont interpellés pour mettre fin à la maladresse de ce Chef de bureau qui fait tout sauf le service public.
Nous nous rappelons que c’est pour son apport important à l’ économie nationale que le Premier ministre Boubou Cissé et le Général Moussa Diawara se sont impliqués avec force pour lever les barricades des jeunes demandant la réhabilitation de la route Bamako Diboli. Aujourd’hui, c’est un Douanier incapable qui bloque la marche de toute l’économie nationale.
Affaire à suivre…
Madick Niang pour Malizine

Vous allez aimer lire ces articles

Journée de l’industrialisation de l’Afrique : La promotion du secteur privé recommandée

Nouveau projet de Décret pour les abonnés aux services de télécommunication : Trois cartes SIM maximums par utilisateur

Soudan français : Les pratiques de la conquête coloniale

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct