Billet : Faut-il laisser ces Occidentaux détruire le Monde sous nos yeux ?

La guerre russo-ukrainienne marque un tournant décisif dans le Monde. Les grands de ce Monde, disent tous que rien ne sera plus comme avant. La menace de la guerre nucléaire, que ne cessent de se lancer ces GRANDS DU MONDE, représente le plus grand danger pour la planète terre. On dit que « quand les éléphants se battent, ce sont les arbustes qui en pâtissent. »

 

Dans ce combat, les Africains et le reste du continent asiatique, observent non sans crainte. En fait, ce sont les deux grands du Monde, en termes de puissance nucléaire, qui se battent : les Etats Unis du vieux Biden et la Russie du conquérant Poutine. Si nous devons avoir le courage de juger, nous accuserons sans hésiter les Etats Unis d’être le seul responsable de ce cataclysme mondial. Sa soif d’étendre sa suprématie mondiale, l’amène parfois à confondre les gros poissons et les petits poissons. Le seul perdant, pour l’instant, c’est l’Europe dont les dirigeants semblent aussi bornés que leur politique actuelle au Sahel.

Mais, en cas de « troisième guerre mondiale », les perdants seront tout le monde. Et pourtant, nous ne sommes pas loin de cette troisième guerre mondiale qu’on regarde avec un air de nostalgie dans certains Etats de l’Europe et de l’Occident. Le développement de la puissance militaire nucléaire à tellement quadruplé par rapport à la deuxième guerre mondiale qu’il faut réellement craindre la « fin du Monde » en cas de troisième mondiale dans le contexte actuel.

Si on sait répondre aux « faibles » notamment les Etats africains et autres, il faut apprendre à dire la vérité aux « puissants ». Il faut dire à Biden (téléguidé par les faucons va-t-en-guerre de l’administration américaine) qu’il a tort. Qu’il a surtout tort de faire une guerre par procuration dont les conséquences sont en train de détruire toute la planète terre. L’histoire retiendra que ce sont les USA qui sont responsables de ce désastre humanitaire à cause de leur haine contre la Russie de Vladimir Poutine. Mais, puisque ce « BILLET » vient d’un pays dont le pays a signé un partenariat avec la Russie, les Européens diront : « ce sont des balivernes ! »

Nous ne sommes pas pro Poutine ni anti-européens. Nous défendons la paix. Si le conseil de sécurité de l’ONU ne peut rappeler à l’ordre ces sanguinaires des temps modernes mais qu’il est capable d’imposer sa vision aux pays africains, nous, nous ne pouvons que dire ce que nous pensons.

Yuma

Source : Le Pouce

Vous allez aimer lire ces articles

Entre Nous : La roue de l’histoire

Sans Tabou : DDR, impopulaire, mais nécessaire !

Edito : Tout ce vacarme pour obtenir des maroquins !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct