Malijet.co

Edito: Un an déjà : Dieu merci !

YA ALLAH! YA ALLAH! YA ALLAH! (Gloire à Dieu !). 8 décembre 2016- 8 décembre 2017, votre hebdomadaire de référence a un an, jour pour jour. Permettez-moi, à l’entame de ces quelques lignes, de rendre grâce à Dieu, le Miséricordieux, pour nous avoir permis de tenir bon pendant les 12 mois écoulés. Car, il faut le dire, dans notre cas, ce n’était vraiment pas évident. Mais grâce au Tout-Puissant et à nos partenaires qui nous ont fait confiance, nous avons tenu haut le flambeau que nous avons allumé le 8 décembre 2016. Grâce à Dieu, pendant cette première année, nous avons gagné le pari de la régularité, à être présent dans les kiosques tous les jeudis. Nous ne cesserons jamais de remercier Dieu qui a fait que notre premier anniversaire coïncide avec deux journées bénies. Il s’agit du baptême du Prophète Mouhamad (SPL),qui fait que votre journal parait ce vendredi saint au lieu du jeudi.

Une coïncidence heureuse qui augure, nous l’espérons, des lendemains meilleurs. Nous prions encore Dieu pour qu’il nous accorde sa grâce afin que « La Lettre du Peuple » vive le plus longtemps possible. Pendant ces 12 mois, votre journal a essayé d’être le plus fidèle possible à la profession de foi que nous nous sommes fixée en créant ce journal. C’est-à-dire informer juste et vrai.Nous avons également su garder notre neutralité dans le traitement de l’information.

Cependant, nous regrettons que nous n’ayons pu faire tout ce que nous aurions voulu. En effet, en lançant ce journal, nous nous proposions de donner une information de proximité à nos lecteurs. C’est-à-dire aller à l’intérieur du pays pour toucher du doigt les préoccupations du  peuple et les faire remonter, afin de les porter à la connaissance des autorités du pays. Mea culpa ! Malheureusement, jusqu’à présent, faute de moyens, nous n’arrivons pas à accomplir ce vœu qui nous est tant cher. Nous osons espérer que durant cette deuxième année que nous amorçons, nous pourrions y parvenir.

Qu’à cela ne tienne, nous avons pu proposer des sujets importants à nos lecteurs. En effet, nous avons mené des enquêtes sur plusieurs sujets intéressant la vie des Maliens et suscité des débats. Durant cette année, nous allons poursuivre sur la même lancée et espérer nous rendre à l’intérieur  du pays, pour être collés aux préoccupations des Maliens. Parce que nous n’envisageons pas faire un journal pour Bamako seulement.

Nous voulons refléter et informer sur les préoccupations de l’ensemble du pays. Nous avons conscience que ce chemin est difficile et long, mais nous comptons y parvenir par la grâce de Dieu et l’accompagnement des gens qui croient à la liberté d’expression. C’est pourquoi, à l’occasion de ce premier anniversaire, nous sollicitons votre confiance et vous assurons que nous saurons mériter votre confiance.  Vivement le deuxième anniversaire. Puisse Dieu faire en sorte que votre journal franchisse un nouveau palier !

Youssouf Diallo

La Lettre du Peuple

Vous allez aimer lire ces articles

Manifestation à Bamako demandant le procès des accusés de l’affaire des bérets rouges

Qui sont les « Kardashian » du Mali ?

Affaire Amadou Aya Sanogo et co-accusés : les épouses des militaires détenus exigent « le jugement ou la libération de leurs maris »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct