Malijet.co

En un mot : Crises à l’école en perspective

Effective le lundi 9 octobre dernier, la rentrée scolaire 2017-2018 est marquée par plusieurs incidents qui pourraient à la longue jouer sur son déroulement normal. En plus de la fermeture de nombreuses écoles dans le Nord et le Centre, il y a aussi des menaces de grève qui planent sur l’année scolaire. Même si du côté du gouvernement, l’assurance a été donnée qu’une école apaisée et transparente sera une réalité, des indices prouvent le contraire.

rentree-scolaire-ecole-classe-coranique-lycee-jardin-enfant-nord-mali-kidal

La particularité de l’année scolaire 2017-2018 est qu’elle intervient au moment où un établissement de référence, “Collège Horizon”, est dans l’impasse. Cette école qui, durant des années, a misé sur l’excellence à travers la formation soutenue d’enfants maliens, voit son effort enterrer pour des considérations politiques.

Pis, un doute réel pèse sur la qualité et la compétence de la Fondation Maarif, “repreneur” de “Collège Horizon”. Une équation que les pouvoirs publics du Mali n’arrivent pas à gérer, car l’administration provisoire décidée en dernier ressort n’est qu’un pis-aller. En attendant, ce sont les élèves et leurs parents qui payent cash les pots cassés de cette guéguerre entretenue par Ankara.

DAK

Source: L indicateur du renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

Enseignement Supérieur: Sup Management déverse la 16è promotion de ses apprenants sur le marché du travail.

Au Mali, une «fête de la science» pour susciter des vocations

YOROSSO : les enseignants du cercle menacent d’aller en grève

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct