Eh bien, fermez tout maintenant! Partout ce qu’on entendait par-ci  et par-là,  on dirait que certains voulaient que le coronavirus fasse son entrée au Mali.  Leur vœu a été exaucé depuis mardi soir avec la confirmation des deux premiers cas dont l’arrivée sur notre sol remonte à plus de 10 jours.

 

Ce qui veut dire  des milliers de personnes  exposées au virus et une tâche compliquée pour les autorités sanitaires qui doivent identifier ces personnes pour les isoler.  Très loin d’être évident quand on se rappelle des propos du ministre de la Santé et des Affaires sociales qui nous préparaient au pire à cause de l’absence des moyens adéquats de riposte.  Alors, ceux qui attendaient les cas au Mali pour respecter les consignes, peuvent maintenant fermer leurs établissements religieux.  En tous cas,  Dieu vous a entendu !

DAK

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau