Malijet.co

En un mot : duelle force pour nous sauver ?

Au-delà de nos émotions, le Mali traverse une période très délicate, disons incertaine pour nous poser existentialiste pour notre pays qui peut-être partagé par un sentiment d’impuissance et aussi d’espoir. 

 

Inquiétude de la faiblesse de notre armée qui souffre du manque d’équipements adéquats et de besoin urgent de 10 000 nouveaux soldats.  Inquiétude d’un revirement des français dont le président Emmanuel Macron a mis ” toutes les options sur la table “.  Sans un “accompagnement fort” des autres pays de l’Union européenne, le risque d’un désengagement des forces Barkhane est désormais présent.

Il y a aussi l’espoir que les derniers évènements puissent susciter un nouveau sursaut international pour engager un combat total et vigoureux contre les organisations terroristes. En tous cas, du côté de Dakar où l’Uemoa est en conclave pour mettre en œuvre une stratégie sous-régionale contre les djihadistes, comme à Paris où a l’issue des hommages prévus ce lundi aux 13 soldats français morts le lundi dernier dans une collision entre deux hélicoptères, on s’attend à des décisions cruciales pour l’avenir de notre cher pays.

DAK

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

Focus : La honte !

Edito : IBK à Paris pour refléter le « visage et la parole du Mali » !

Edito : A la guerre comme à la guerre !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct