En un mot : Faux bond

Les Maliens s’attendaient lundi soir à un discours du président de la Transition, mais ils ont été surpris du report sine die de cette adresse à la Nation, consacrée, on l’a vu, à la recrudescence des cas de Covid-19 dans notre pays et des mesures fortes pour l’endiguer. Le hic est qu’il n’y a pas eu de communiqué d’excuse ou d’explication des services de communication de la présidence pour ce revirement. Le discours était annoncé pour le journal télévisé de 20 h de l’ORTM.

 

Bien sûr, certains peuvent se contenter de dire que beaucoup ont eu connaissance de la teneur de l’allocution du chef de l’Etat, oubliant toutefois que moins de 10 % des 20 millions de nos compatriotes sont sur les réseaux sociaux. On peut dès lors dire que la grande majorité a été abusée et a payé pour une fuite qui se fait dans tous les pays du monde.

Avant les discours des présidents occidentaux comme Trump ou Macron, des fuites sont généralement organisées pour permettre aux médias d’en faire des projections. On pouvait pour une fois les imiter positivement. Dommage !

DAK

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

En un mot : Sale temps pour les spéculateurs fonciers

Edito: Notre solution !

En un mot : Bisbilles au CNT

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct