Malijet.co

EN UN MOT: La CMA revient, l’opposition boude toujours

Le dialogue national inclusif va aborder son grand tournant avec la tenue de ses assises nationales. Même si certains partis de l’opposition continuent de boycotter pour diverses raisons, on apprend que les mouvements armés ont décidé d’y prendre part.

 

Les leaders de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) ont promis leur participation à IBK lors d’une audience au palais de Koulouba et à Niamey au président nigérien, qui était devenu leur principal pourfendeur à cause de leur jeu trouble avec les organisations terroristes.

D’ailleurs, les ex-rebelles n’ont plus le choix avec les derniers événements, marqués notamment par la mort de plusieurs dizaines de militaires maliens et français sur les théâtres d’opérations depuis le début de ce seul mois. Nécessairement, tous les protagonistes sont obligés de changer d’approche.

En tout cas, on n’en peut plus avec la stratégie actuelle qui a étalé toutes ses limites. Cependant, il reste à trouver un terrain d’entente avec les partis politiques pour réussir le dialogue national inclusif et éventuellement la révision constitutionnelle.

DAK

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

Nord-Mali : sympathique Sivillon !

Edito : Non, nous ne sommes pas des anti-français !

En un mot : activistes, je vous salue !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct