En un mot : Risque de famine

Depuis huit ans, le Mali est dans une situation d’insécurité alimentaire accrue avec plusieurs millions de personnes en détresse absolue. La situation risque de s’aggraver avec l’embrasement de la première zone rizicole du pays : les cercles de Niono et de Macina où les récoltes sont aujourd’hui compromises par la menace terroriste.

En plus de l’interdiction de se déplacer imposée aux habitants à l’instar du village martyr de Farabougou, les djihadistes ont commencé à mettre le feu aux champs des populations qui refusent de se soumettre à leurs injonctions de dénoncer les chasseurs, de payer la dîme et de fournir des hommes à l’instar des dizaines d’autres qui ont déjà fait acte d’allégeance…Lire la suite sur Aumali

DAK

Source : L’indicateur du Renouveau.

 

Vous allez aimer lire ces articles

KADIOLO : Revue annuelle des données sur le paludisme, la tuberculose et le VIH/SIDA

Covid-19 : pour enquêter sur les origines de la maladie, deux équipes de l’OMS en Chine

Course aux vaccins anti-covid : L’Union africaine obtient 270 doses pour le continent

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct