Malijet.co

En un mot : Un mandat de complaisance de plus

Pour le renouvellement du mandat de la mission onusienne au Mali, les actions se multiplient pour que la Minusma soit renforcée au nom d’une paix hypothétique.

Dramane Aliou Koné journaliste president maison presse journal

Des réalisations de la Mission passent en boucle à l’ORTM et tentent de faire mentir ceux qui estiment que la présence de l’ONU au Mali est de la poudre aux yeux. Dans cette bataille de l’opinion, la Minusma a le soutien de beaucoup de responsables qui jouent en sa faveur.

Plus qu’un enjeu, la crise malienne est entretenue. Elle nourrit des milliers de personnes alors que la paix recherchée peine à se concrétiser. Que dire des déclarations insensées du président du Conseil régional de Kidal, Hassane Fagaga ? Pour certains analystes, ils démontrent toute la complexité de la présence des forces onusiennes dans notre pays.

La Minusma est au Mali. Elle veut rester plus longtemps que prévue. Ainsi l’a décidé la communauté internationale. La visite du sous-secrétaire général de l’ONU chargé du maintien de paix au Mali est la preuve que rien ne pourrait empêcher le renouvellement du mandat de la Minusma. Pourtant, au sein de l’opinion nationale, l’on est convaincu qu’elle a échoué et que rien ne justifie sa présence dans notre pays.

DAK

 

Source: L’Indicateur du Renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

Droiture : De l’exhortation au discernement

En un mot : Paris renvoie dos à dos gouvernement et ex-rebelles

Edito : Sonner le tocsin !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct