Programme d’immersion : Kayes ouvre ses portes aux étudiants de African Business School

Depuis sa création, l’université African Business School (ABS) a comme vision d’impulser un nouveau leadership. Pour gagner ce pari, l’ABS s’appuie sur un programme pédagogique basé essentiellement sur la transmission des valeurs africaines et le développement personnel. Dans le souci de créer une ouverture entre ses étudiants et le monde universitaire étranger, l’université African Business School a mis en place un programme d’immersion. Ce programme permet aux étudiants de l’établissement de faire des voyages d’études dans les pays étrangers ou  à l’intérieur du pays. Cette année, le choix des responsables de l’établissement s’est porté sur la première région administrative du Mali, Kayes qui a accueilli les étudiants de African Business School.

Après l’instauration de ce programme, l’université African Business School a  déjà organisé des voyages d’études à l’intention de ses étudiants au  Sénégal et en Côte D’Ivoire. Mais cette  année à cause de la pandémie du Corvidé 19, African Business School  a fait le choix de passer une vingtaine de jours à Kayes (Janvier 2021). L’objectif de cette sortie était de  permettre  aux étudiants d’avoir une approche pratique des réalités de cette région administrative du Mali. Ainsi, ils ont eu l’opportunité de sillonner Kayes et de visiter plusieurs endroits telles que  la SEMOS (société minière), la voix des jeunes (Radio), le lycée Dougokolo Konaré, des sites historiques de la ville, fort de Médine, Logo lambouciré…

Selon Sockhna Maryama Thiam, Directrice de ABS,  pendant  ces vingt jours d’immersion, les étudiants ont été soumis à différentes épreuves physiques et psychologiques dans le cadre d’un programme pédagogique visant à leur inculquer un esprit de solidarité, d’entraide et de dépassement de soi. « Le Programme d’Immersion met en œuvre toutes les techniques de développement personnel inspirées des rites d’initiation à l’africaine afin de faire tomber les barrières et transformer l’étudiant en leader africain et en acteur du développement de son continent ». Elle n’a également souligné que cette immersion à Kayes  répondait à des critères précis : « A ABS, l’apprentissage par la pratique constitue un moyen d’acquisition et de développement de compétences pour nos étudiants. C’est en ce sens que la mise en œuvre du programme d’immersion est confiée à l’Assemblée Générale des Etudiants (AGE) qui existe en son sein. Cette association, constituée d’étudiants, est garante de l’animation du campus tant sur le plan pédagogique, sportif que socioculturel et est chargée de l’organisation d’événements majeurs tels que les conférences, des séminaires de formations, le programme d’immersion, le week-end d’intégration, la sortie de promotion, des visites d’entreprises, des ateliers d’expertise et des montages de projet… », a précisé la  Directrice de ABS.  

Avant Kayes, l’université African Business School a également sillonné plusieurs localités du Mali situées dans les régions de Mopti et de Ségou.

Mémé Sanogo

Source: Journal L’Aube- Mali

 

Vous allez aimer lire ces articles

La faculté des sciences politiques ou le honteux drame académique !

Bourem : Les Enseignants à l’école de la classe de bien-être et la covid-19

LUTTE CONTRE LA COVID-19 : LE MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE APPORTE UN DEMENTI QUANT A LA SUSPENSION DES COURS

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct