Semaine culturelle de l’UCAO-UUBa : 146 étudiants ont eu leurs diplômes

L’Université catholique de l’Afrique de l’Ouest-Unité universitaire à Bamako (UCAO-UUBa) a organisé les 4 et 5 juin 2021, sa semaine culturelle à Samaya près du Grand Séminaire Saint Augustin. Cette semaine culturelle de l’UCAO-UUBa qui se poursuit jusqu’au 11 juin 2021 est couplée de la cérémonie de remise de diplômes des promotions 2016-2019 et des promotions 2019-2020. Au total, 146 étudiants ont eu leurs diplômes. Au cours de cette semaine, il y a eu des débats académiques, des prestations culturelles et bien d’autres activités.

Cette semaine culturelle est placée sous la présidence du Vice-chancelier de l’UCAO/UUBa, Jean Cardinal ZERBO, Archevêque de Bamako, en présence des responsables de l’UCAO-UUBa, en l’occurrence le Président de l’UCAO/UUBa, Dr. Abbé Clément LONAH, Dr. Sœur Thérèse SAMAKE, des étudiants de l’UCAO-UUBa et d’autres personnalités. «De report en report à cause de la pandémie de covid-19 qui, depuis l’an dernier, agite le monde entier, c’est seulement aujourd’hui (4 juin 2021), profitant de la légère accalmie du covid-19, que nous pouvons procéder au lancement officiel de notre semaine culturelle couplée de la cérémonie de remise de diplômes des promotions 2016-2019 et des promotions 2019-2020 », a souligné le Président de l’UCAO/UUBa, Dr. Abbé Clément LONAH. Avant d’ajouter qu’au cours de la semaine culturelle, il y aura des débats académiques et d’autres activités. S’adressant aux heureux récipiendaires des diplômes, il dit ceci : « Les diplômes que vous allez recevoir sont le couronnement de la bonne formation scientifique ». Enfin, il a félicité les heureux récipiendaires pour le travail abattu. Le Vice-chancelier de l’UCAO/UUBa, Jean Cardinal ZERBO a prodigué des conseils aux lauréats. Il a remercié l’administration, les professeurs, le personnel de l’UCAO-UUBa pour les efforts déployés pour la réussite de l’année académique malgré les difficultés. Quant à la Responsable Académique et pédagogique de l’UCAO-UUBA, Dr. Sœur Thérèse SAMAKE, la semaine culturelle est un rendez-vous annuel auquel l’UCAO-UUBa reste fidèle et ce, pour répondre de son image d’une université d’intégration. « C’est une semaine pas que festive, elle sera également studieuse. Parmi les actes académiques, culturels et scientifiques qui sont notre raison d’être, trois actes justifient l’éclat que mérite la cérémonie de ce jour. Le 1er acte consiste en la célébration de la diversité culturelle en Afrique, au Mali en général et à l’UCAO-UUBa en particulier (13 nationalités). Les étudiants, tour à tour, nous présenteront les richesses, les valeurs culturelles qui font la fierté de l’Afrique et constituent le socle pour chaque étudiant de l’UUBa. Pour tout dire, la vraie connaissance vient des profondeurs et se transmet par la culture. La culture c’est ce qui fait la société, c’est ce qui fait l’homme et c’est ce qui nous rassemble. C’est la rencontre de l’autre. Cette rencontre vise à dévoiler les richesses enfouies en chacune de nos cultures pour les accueillir. Le 2ème acte académique de ce jour est naturellement les débats contradictoires entre les étudiants autour du thème suivant : « Savoir et l’innovation numérique! Les TIC constituent-elles une aide ou une menace pour l’intelligence humaine ? Il n’y a pas le moindre doute quant à l’importance de cet exercice. Mais plus que l’art oratoire, les étudiants sont invités à s’exercer à l’art de la réflexion profonde sur les questions sociétales », a-t-elle dit. Selon elle, nous évoluons dans un monde où la technologie de l’information et de la communication est « REINE ». Aux dires de Dr. Sœur Thérèse SAMAKE, le 3ème acte est celui de la cérémonie de remise de diplômes. « Cette cérémonie de remise de diplômes concerne donc les étudiants qui ont fini leur cursus en juillet 2019. Ils sont au nombre de 115 en licence et 31 en master, soit un total de 146 diplômés », a-t-elle précisé. Selon elle, l’UCAO-UUBa a décidé de baptiser cette promotion au nom de Monseigneur Jean Marie CISSE, ancien Evêque de Sikasso décédé le 3 novembre 1996. Au cours de cette cérémonie, elle a prodigué des conseils aux Etudiants. « Notre grand Mali a soif d’hommes justes et vrais pour se relever. Il a besoin des bâtisseurs, des entrepreneurs pour la paix, première richesse d’une nation », a-t-elle dit. Après les différentes allocutions, il y a eu la remise de diplômes. L’un des récipiendaires, Sadio Sow, étudiant à l’UCAO-UUBa, a exprimé son sentiment de fierté d’être diplômé de l’UCAO-UUBa. Il a saisi l’occasion pour remercier l’UCAO-UUBa. « Ce diplôme me permettra d’avancer dans ma carrière professionnelle », a-t-il dit.

Aguibou Sogodogo 

Source: Le Républicain- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

CENTRE D’ANIMATION PÉDAGOGIQUE DE BACODJICORONI : LES SALLES DE CLASSE DU GROUPE SCOLAIRE DE BACODJICORONI INONDÉES PAR LA PLUIE

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR : LE COMITÉ SYNDICAL DE LA FACULTÉ DES LANGUES, LETTRES ET SCIENCES DU LANGAGE EN GRÈVE ILLIMITÉE À PARTIR DU 1ER JUILLET PROCHAIN

Énergie solaire dans les écoles rurales : Ce que fait le président de l’ONG Mali-FolkCenter Nyetaa pour accroître les apprentissages

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct