UCAO-UUBA : Deux nouvelles promotions sur le marché de l’emploi

L’Université catholique de l’Afrique de l’ouest/Unité à Bamako, (Ucao/UUBa) a procédé, les 4 et 5 juin 2021, à la remise de diplômes à deux promotions, toutes filières confondues. La cérémonie s’est tenue à Samaya en présence du cardinal Jean Zerbo, vice-chancelier, et du président de l’Ucao/UUBa le Pr. Clément Lonah.

 Après deux reports à cause de la Covid-19, la cérémonie de remise de diplôme aux heureux étudiants de la promotion 2016-2019 et ceux de la promotion 2017-2020 a finalement eu lieu les 4 et 5 juin 2021. Joie, espoir, satisfaction et bien d’autres sentiments d’engouement étaient au rendez-vous.

L’évènement tant attendu par les étudiants de l’Ucao/UUBa, a également été mis à profit pour le lancement de la semaine culturelle de l’Ucao. Au programme, des débats académiques, des prestations culturelles effectuées par différentes nationalités et ethnies qui fréquentent l’université.

Pour la promotion 2016-2019 baptisée Monseigneur Jean-Marie Cissé, ils étaient au nombre de 146 diplômés dont 115 en licence et 31 en master toutes filières confondues, à recevoir le fruit de leur endurance.

Quant à la deuxième promotion, à savoir la promotion 2017-2020, elle a été baptisée au nom de Monseigneur Julien Marie Mory Sidibé et comprend 164 diplômés dont 97 en licence et 64 en master toutes filières confondues.

La directrice académique de l’Ucao/UUBa Dr. Sœur Thérèse Samaké a rappelé que : « cette remise de diplômes est le couronnement de l’ensemble des efforts fournis et marque ainsi la fin d’un chapitre de votre histoire et le début d’une nouvelle aventure de votre existence ».

C’est également l’occasion pour Ucao/UUBa de briller encore, car elle lance sur le marché de l’emploi, sa toute première promotion d’étudiants formés en sciences économiques et de gestion. Une filière qui a également été ouverte en 2016.

Une joie immense pouvait se lire sur le visage des parents qui sont fiers de réaliser à quel point ils ont réussi dans l’éducation de leurs enfants et aussi chez les étudiants qui sont maintenant prêts à affronter le marché du travail.

Ucao/UUBa a tenu à ce que ses activités se déroulent dans le strict respect des mesures barrières telles qu’édictées par les autorités.

 

Aminata Mani Coulibaly

Zeïnabou Fofana

Source: Mali Tribune

Vous allez aimer lire ces articles

Scolarisation de la jeunesse fille: Un secteur tant menacé !

Les membres du Bureau de Coordination Nationale de l’Association des Élèves et Étudiants du Mali se sont rendus cet après au Ministère de l’Éducation Nationale pour rencontrer le nouveau ministre.

Extrémisme violent : le monde de l’éducation s’engage dans la lutte

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct