La salle de conférence du ministère des Domaines de l’Etat, des Affaires Foncières et du Patrimoine a abrité ce vendredi 17 avril 2015,  la cérémonie de restitution du séjour au Mali de la délégation d’une importante société américaine de gestion foncière, du nom de « Trimble » sur l’état actuel de la politique foncière au Mali.

Dans le but de freiner l’élan de la spéculation foncière au Mali, le département des Domaines de l’Etat, des Affaires Foncières et du Patrimoine a fait appel à une importante société appelée « Trimble ».

Il s’agit d’une société américaine qui intervient dans la gestion des problèmes fonciers. Une délégation de la société était en séjour dans ce sens au Mali pour indexer les différents problèmes liés au foncier au Mali.

Après une semaine de prise de contacts et de visites sur le terrain, l’équipe a pu recenser quelques problèmes fondamentaux qu’elle a rendus aux responsables du ministère ce vendredi 17 avril 2015 dans la salle de conférence du département.

La cérémonie de restitution qui a vu la participation de l’équipe de « Trimble » avec à sa tête, Jill Uuban Karr, Directrice exécutive de « Trimble », les membres du Cabinet du MDEAFP, était présidée par le Secrétaire Général du ministère, Mama Djénépo.

Le sectaire général Mama Djénépo a remercié au nom de son ministre, l’ensemble des efforts fournis par l’équipe  de « Trimble » dans la résolution des problèmes fonciers au Mali.

Son intervention a été suivie de celle de la Directrice Exécutive de « Trimble », Jill Urban Karr qui a souligné les grands maux de la politique foncière au Mali. Parmi lesquels, le manque de formation pour les agents chargés de gérer ce problème, la vétusté des matériels mis à leur disposition, le manque de communication et d’interconnections entre les services impliqués dans la gestion foncière au Mali avec comme conséquences, plusieurs structures exerçant la même fonction et les conflits de compétences, le manque d’éducation du public sur leurs droits et devoirs sur le foncier, l’ignorance totale des textes, les moyens de gestions limités etc.

A tous ces problèmes, les responsables de la société, ont promis des solutions urgentes et adéquates une fois retournés chez eux à travers une proposition qui sera soumise au département y compris le coût de ce partenariat dans un bref délai. Par ces solutions promises, figurent en bonne place la formation des acteurs impliqués dans le processus avec des technologies de pointe uniformisées, la centralisation des données à travers un système informatique sécurisé qui permettra au gouvernement d’avoir un contrôle net sur sa politique foncière. La Directrice Exécutive de « Trimble » a néanmoins félicité le travail déjà fait par rapport à d’autres pays qu’ils ont contacté.

Tous ces problèmes  soulevés par l’équipe de « Trimble » ont été partagés par l’ensemble des participants à cette cérémonie y compris la Directrice Nationale des Domaines, Mme Sy Awa Diallo qui a néanmoins suggéré à l’équipe de prendre en compte dans leurs propositions des solutions aux problèmes fonciers, la sécurisation des titres fonciers et titres provisoires qui sont en train  de causer d’énormes problèmes.

Modibo Dolo

 

Source: Tjikan