Dans un entretien accordé à Webfootballclub, Alain Giresse, l’actuel sélectionneur du Mali, est revenu sans langue de bois sur son départ du Sénégal, survenu après l’échec des Lions à la CAN 2015.

alain giresse entraineur coach selectionneur nationale aigle mali

« Parce que ça devenait une situation trop compliquée. J’étais en fin de contrat, j’ai demandé à ce qu’on me propose quelque chose parce que ce n’était pas terminé, mais ils n’ont pas pris conscience du travail qui a été fait et qui était mis en place », a expliqué Alain Giresse à nos confrères de Webfootballclub.

« C’est mon regret, car il y a une partie de la presse qui retourne l’opinion publique et qui était contre ma manière de travailler malgré les résultats », a ajouté le technicien français, pour qui les Lions de la Teranga ont manqué d’« un petit peu d’expérience, de réussite. Le groupe aurait aussi dû être plus solidaire qu’il ne l’a été. »

Alain Giresse, qui n’a pas tardé à rebondir au Mali, persiste par ailleurs à penser que le football sénégalais se surestime. « C’est un football qui se considère au delà de ses véritables résultats, juge l’ancien international tricolore.

Ont-ils gagné une Coupe d’Afrique des Nations ? Non. Ces dernières années, étaient-ils présents en 2010 ? Non. En 2012 ? Trois défaites. En 2013 ? Absents. A partir de là, vous ne pouvez pas dire que c’est l’un des meilleurs pays d’Afrique. Un grand pays de football est un pays qui a un palmarès. »

Source : Footafrica365