Commissariat de police du 7ème arrondissement : Les cambrioleurs des boutiques aux Halles de Bamako désormais hors d’état de nuire

Dans le cadre de la lutte contre le banditisme en commune VI du district de Bamako, le Commissariat de police du 7ème Arrondissement, dirigé par le Commissaire principal de police Alfoussseyni Ag Souleymane, vient de résoudre l’énigme des cambriolages récurrents aux Halles de Bamako à travers l’arrestation des quatre mineurs acteurs de ces différents forfaits.

Selon nos indiscrétions, dans la nuit du mardi 4 au mercredi 5 août dernier, une bande composée de quatre cambrioleurs est entrée par effraction dans la boutique de vente de pagnes wax, brodés, sacs à mains et chaussures appartenant à une dame sise aux halles de Bamako. Et d’ajouter qu’au cours de cette opération les visiteurs nocturnes ont dérobé tous les pagnes et sacs à main, dont la valeur est estimée à plus de 850 000 Fcfa.

Toujours selon nos sources, après leur forfait, ils ont bazardé ces pagnes à des revendeuses du marché de Senou et du Rail-da. Ainsi, à la suite d’une plainte introduite auprès du Procureur de la République près le Tribunal de grande instance de la Commune VI du district de Bamako, les enquêteurs de la Brigade de recherches du Commissariat de police du 7ème Arrondissement ont mené des investigations ayant abouti à l’arrestation de quatre présumés auteurs, tous des mineurs et sans domicile fixe.

Conduits au commissariat et sous le feu des questions, ils ont reconnu, sans ambages, les faits à eux reprochés, ainsi que plusieurs autres cas de cambriolages de boutiques aux Halles de Bamako, leur zone de prédilection. Les butins ont été vendus ou troqués contre des produits stupéfiants à Bagadadji ou à Senou.

Après les enquêtes préliminaires, ils ont été mis à la disposition du Parquet du Tribunal de grande instance de la commune VI du district de Bamako aux fins de droit.

                          Boubacar PAÏTAO

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Le village de Farabougou toujours coupé du Mali par les terroristes

COUR D’ASSISES DE BAMAKO : ACCUSÉ DE PÉDOPHILIE SUR LA PERSONNE BA THIORO, TAHIROU DEMBÉLE ÉCOPE DE 05 ANS DE RÉCLUSION ET DU PAIEMENT D’UNE AMENDE FIXÉE À 500.000 FCFA

3e Pont de Bamako : lieu de prédilection des préposés au suicide !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct