Malijet.co

Ghana: Un garçon de 15 ans se suicide car ses parents n’avaient pas les moyens de l’inscrire à l’école

Un jeune élève au Ghana âgé de 15 ans du nom d’ «Isaac Arhin» s’est suicidé après que ses parents aient pris la décision de l’envoyer acquérir une formation professionnelle parce qu’ils ne pouvaient pas l’inscrire au lycée.

Isaac Arhin, surnommé Yaw, se serait suicidé en se pendant avec une corde dans sa chambre à Gomoa Asafo, dans le district d’Agona Est.

En racontant l’histoire à Bryt FM, la sœur d’Arhin a révélé que son frère décédé avait cumulé 20 points à l’examen de certification de l’enseignement de base (BECE) et avait été admis à Kwahu Tafo, dans la région de l’Est.

Sa tante l’a cependant informé qu’elle n’était pas financièrement stable pour l’inscrire au secondaire, il devrait donc s’inscrire dans une école professionnelle. C’est ce qui a déclenché la dépression menant à sa triste mort.

« Yaw m’a dit qu’il avait obtenu l’agrégat 20 et qu’il avait été orienté dans une école à Kwahu Tafo, mais sa tante voulait lui inscrire à une formation au lieu de poursuivre ses études car elle ne disposait pas de ressources financières suffisantes pour soutenir ses études. »

«Je lui ai dit que sa mère était allée à Volta et qu’il devrait faire preuve de patience pour qu’elle revienne afin que nous puissions régler le problème, car je ne suis pas non plus en mesure de soutenir son éducation en raison de ma mauvaise santé. »

« Il a quitté la maison vers 6 heures du matin sans m’avertir. J’ai donc appelé pour savoir où il se trouvait après s’être plaint d’avoir faim. Il m’a dit qu’il s’était rendu chez ma tante à Nsuaem. »

«Malheureusement, je suis rentrée chez moi pour découvrir qu’il avait verrouillé la porte de notre chambre, alors je l’ai appelé sans aucune réponse. J’ai alors décidé de regarder par la fenêtre avec l’aide d’un voisin et, malheureusement, je l’ai vu pendu avec une corde», a-t-elle déclaré au journaliste.

Selon Ghpage.com, la police a ouvert une enquête sur sa mort.

Vous allez aimer lire ces articles

Crime odieux à Kita Fladougou-Bankass : Sambou Diakité sacrifie sa femme enceinte de 8 mois !

Drame à Kalabancoro : une femme assomme et tue son époux avant de brûler son corps

Mali : polémique autour de la société African Seeds qui cultive le cannabis dans le pays

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct