Malijet.co

La polygamie : le régime rebute moins certaines femmes

Au Mali, la polygamie, autrefois détestée et combattue par beaucoup de femmes, surtout les féministes, est aujourd’hui de plus en plus acceptée par ces femmes réfractrices à ce régime matrimonial dominant chez nous.

De plus en plus les femmes intellectuelles ou indépendantes financièrement commencent à comprendre que la polygamie a côtés positifs. En effet, pour cette nouvelle catégorie de femme, la polygamie est un choix, mais aussi une solution pour partager le stress du mariage. Mme Diarra nous parle de son cas.

Ce régime, longtemps craint des femmes, se fait au fil des jours accepter dans la société malienne : un réel changement de situation : « Les temps changent et nous avec. En réalité, nos mamans avaient une autre conception de la polygamie, mais moi, je suis dans un foyer de polygame et suis épanouie. Cela pourrait surprendre, j’ai même choisi mon mari en fonction de ça. Je travaille du lundi au samedi, et j’ai deux enfants et mon mari à deux femmes, et cette situation, nous arrange bien, vu que nous ne vivons même pas ensemble moi et ma sœur », explique-t-elle.

Se marier c’est aussi changer de vie, de routine et avoir plus de responsabilités. De ce fait la polygamie est devenue le recours de ces femmes : « il faut savoir que prendre soin d’une maison, d’un homme et des enfants, demande des efforts. Et notre génération compte de nombreuses femmes qui ont une vie professionnelle. Pour moi, avoir une coépouse est plus un atout qu’une gêne. Car quand mon mari n’est pas chez moi, c’est comme un congé qui me permet de prendre effacement soin de moi-même et de la maison pour bien l’accueillir dans la joie, le jour de mon tour », a-t-elle fait savoir.

La polygamie, bien comprise, est également une arme efficace pour un foyer harmonieux.

« Je dirais que la polygamie nous pousse à mieux gérer notre maison et notre homme, car on a toujours envie d’être la favorite, d’être celle qu’il sera pressé de revoir. On le dit très souvent, la monotonie tue le mariage. Quand vous êtes seul, quel que soit le degré d’amour que votre mari porte pour vous, il finira par se lasser. Mais, le fait de changer chaque fois de maison et d’environnement, lui pousse toujours à apprécier l’autre sans jalousie ni mesquinerie, car avec ta coépouse vous vous voyez même si ce n’est occasionnellement. Pour finir, je pense qu’il faut juste avoir l’esprit polygame et voir ce que le régime peut vous apporter au lieu de penser négativement », conclut-elle.

Adam DIALLO  

Source: Bamako News

Vous allez aimer lire ces articles

La Coordination nationale des amis de Bakary Togola (CNABT): La mauvaise santé du « parrain » inquiète ses membres et sympathisants..

Au moins 10 morts dans un accident de car à 83 Km de Kita

Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct