Maison centrale d’arrêt de Bamako : Un militaire arrêté en tentant d’y introduire du cannabis

La vigilance des surveillants de la Maison centrale d’Arrêt (MCA) de Bamako a permis de déjouer, le samedi 3 juillet dernier, une tentative d’introduction de près de 500 grammes de cannabis dans la prison. Après des investigations, il ressort que l’auteur est un soldat de 1ère classe de l’Armée de l’air répondant aux initiales de N.Y. Traoré. 

Comme le trafic d’influence est de coutume dans notre pays, ce soldat indélicat avait tenté d’user de son statut de militaire pour contourner le contrôle en refusant de se soumettre aux fouilles corporelles comme l’exige le règlement de l’administration pénitentiaire. Toute chose qui a éveillé les soupçons des surveillants de prison qui sont restés intraitables sur le respect des procédures.

Face à l’insistance des surveillants de prison, N.Y. Traoré a fini de se soumettre aux fouilles corporelles à l’issue desquelles près de 500 grammes de cannabis ont été retrouvés sur lui.

Après l’incident, les surveillants de prison ont soigneusement remis le militaire indélicat à la disposition de la Brigade territoriale de gendarmerie de Bamako-Coura pour des besoins de l’enquête. La consommation des substances prohibées dans nos lieux de privation demeure encore un véritable défi pour les autorités pénitentiaires et il convient de redoubler de vigilance et de rigueur pour y mettre un terme

En tout cas, nous disons chapeau aux hommes du régisseur de la Maison centrale d’arrêt (MCA) de Bamako, le colonel Adama Guindo.                                                  

   Boubacar PAÏTAO

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

JUGÉS POUR AVOIR ASSASSINÉ LA PERSONNE DE MOUSSA KONÉ: LES ACCUSES ÉCOPENT DE 10 ANS DE RÉCLUSION CRIMINELLE

Doumazana : le 2è adjoint du maire abattu par les habitants

Yorosso : plus de 10 femmes sont mortes en donnant la vie en 2020

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct