Mali : deux saisies de drogue à la prison centrale de Bamako

Un militaire de l’armée de l’air a tenté d’introduire un demi kilo de cannabis, ce samedi 03 juillet, dans l’enceinte de la Maison centrale d’arrêt de Bamako. L’auteur n’avait pas compté sur la vigilance des surveillants de prison qui veillent au grain. Il est immédiatement interpellé puis mis à disposition de la Brigade territoriale de Bamako-coura.

Selon les informations, l’auteur, un soldat de 1ère classe, était venu visiter un pensionnaire sans plus de précisions. Le soldat a refusé de se soumettre aux recherches corporelles comme l’exige la réglementation de l’administration pénitentiaire. C’est ce comportement qui éveille les soupçons des gardes à l’entrée qui restent vigilants.

À la fouille, ils trouvent en sa possession un demi kilo de résine de cannabis qu’il voulait introduire dans la prison. Il est aussitôt intercepté avec le paquet prohibé puis présenté à la hiérarchie pénitentiaire. Son audition a permis de savoir que le produit était destiné à une cellule de la prison.

La hiérarchie informée, le militaire est alors mis à la disposition de la Brigade territoire de Bamako-coura pour des besoins d’enquêtes. Ces tentatives d’introduction de produits prohibés semblent assez fréquentes à la prison.

Au lendemain de cette tentative, dimanche 04 juillet, les surveillants ont encore déjoué une autre tentative d’introduction de cannabis à l’intérieur de la prison. Pour ce cas, la drogue était bien dissimulée sous un plat de riz bien parfumé qui donne à saliver. Le porteur du plat est venu déposer la nourriture avec un nom fictif avant de disparaître immédiatement. Une fois de plus, la vigilance des surveillants a porté des fruits.

T. CAMARA

 

Source: L’Essor

Vous allez aimer lire ces articles

Pour » escroquerie « » faux et usage de faux « dans la transaction de l’or: Aboubacar Sidiki Bathily recouvre la liberté provisoire et son «complice» transitaire Oumar Yanogué écroué à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako Coura

COMMUNE V DU DISTRICT DE BAMAKO : La rue 94 bitumée en pavé plastique !

APRES AVOIR CAUSE ACCIDENTELLEMENT LA MORT D’UN POLICIER : Ibrahim Bah toujours recherché !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct