POLICE : Commissariat du 1er arrondissement de Bamako Deux bandits aux arrêts.

Une police performante repose sur un puissant réseau d’information. Avec une volonté farouche de stopper le crime et de protéger les innocents, c’est ce qui explique les très bons résultats enregistrés par les policiers du 1er arrondissement dans leur guerre contre les malfrats et les bandits de tous calibres. Le Commissaire Principal Aboudrahamane Alassane en charge du 1er arrondissement et ses hommes contribuent pour beaucoup à apporter de la quiétude aux populations en traquant sans relâche les bandits pour les mettre hors d’état de nuire. Le Commissariat du 1er Arrondissement du District de Bamako a frappé fort, dans la nuit 23 octobre 2020, dans la termitière des malfrats qui empoisonnent la vie des habitants de la ville des trois caïmans.
En effet, sur information d’une personne anonyme affirmant voir tous les jours des jeunes qui échangent des motos au niveau du Carrefour des Jeunes, immédiatement une équipe de la Brigade de Recherche du 1er arrondissement a été dépêchée sur le lieu. Sur place, les limiers ont trouvé deux jeunes en possession de moto. Les mises en cause ont essayé de fuir mais avec la promptitude des policiers, ils ont été interpellés en possession de deux (02) Pistolets Automatiques (PA) avec des munitions et une machette. C’est ainsi que les deux jeunes délinquants ont été conduit au commissariat pour des investigations approfondies. Interrogés ils sont passé aux aveux. Une perquisition a permis aux limiers la saisie de quatre (04) motos Djakarta et un tricycle (Katakatani).
Selon le Commissaire du 1er arrondissement, le Commissaire Principal Aboudrahamane Alassane, les voleurs sont passés à l’aveu en reconnaissant avoir vendu plusieurs autres motos et tricycles. Il dira que ces bandits qui logeaient à Bamako-Coura et Niaréla opéraient sur la Rive Droit et ils sont spécialisés en braquage à main armé et en vol de tricycle. « Ils évoluent toujours à deux sur une moto. Quand ils vous voient dans les heures tardives dans la nuit ils vous braquent sans hésiter » a-t-il ajouté.
Cet exploit est un parfait exemple de la confiance et de la collaboration entre la police et la population.
Les autorités du 1er arrondissement invitent la population à s’impliquer davantage pour la pourchasse des individus mal intentionnés en leurs donnant des bonnes informations. L’enquête continue afin de mettre hors d’état de nuire d’autres éventuels complices pour le bonheur des paisibles citoyens.
Chapeau pour les éléments du 1er arrondissement.

Vous allez aimer lire ces articles

Cour d’Assises de Bamako : Une Nigériane condamnée à 18 mois de prison et 10 ans d’interdiction de séjour pour traite de personnes

Mali: L’ARRESTATION D’UN DES BRAQUEURS DE L’AGENCE BDM S.A

Âges de départ à la retraite : Bataille des textes entre le corps de la police et son département de tutelle

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct