Malijet.co

Procès Roundup: Monsanto condamné à verser 2 milliards de dollars, un record

C’est un nouveau camouflet pour Monsanto aux États-Unis. Un tribunal d’Oakland en Californie condamne le groupe allemand Bayer, propriétaire de Monsanto, pour la troisième fois. Et cette fois la condamnation est encore plus lourde que les deux précédentes : le groupe allemand va devoir verser la somme record de deux milliards de dollars de dommages et intérêts à un couple californien atteint d’un cancer après avoir utilisé son célèbre herbicide le Roundup dans son jardin pendant des années.

Avec notre correspondant à San Francisco, Eric de Salves

C’est la troisième fois d’affilée qu’un tribunal californien juge le Roundup responsable d’un cancer. Les deux premières condamnations de Monsanto à San Francisco étaient déjà record : 289 millions de dollars en août pour un jardinier en phase terminale, 80 millions en mars pour un retraité souffrant de la même maladie.

Cette fois, le verdict d’Oakland est encore plus vertigineux. Le groupe pharmaceutique allemand Bayer, propriétaire de Monsanto, doit verser la somme de 2 milliards 55 millions de dollars à un couple de septuagénaires. Et ce en réparation de leurs lymphomes attribués au célèbre herbicide qu’ils ont répandu pendant 35 ans dans leurs propriétés de San Francisco.

Bayer a fait appel des deux premières décisions, mais le groupe allemand n’en est sans doute qu’au début de ses déboires judiciaires, car le nombre des plaintes contre le Roundup ne cesse de s’accumuler : déjà 13 400 procédures à travers tous les États-Unis.

Pendant ce temps l’herbicide à base de glyphosate est toujours en vente libre sans mention de sa dangerosité. Or dans les trois décisions, la justice américaine estime que ces risques cancérigènes étaient connus de Monsanto mais que la firme du Missouri les a savamment dissimulés.

Son rachat l’année dernière vire donc à la catastrophe pour la direction de Bayer de plus en plus contestée par ses actionnaires et dont l’action a perdu 30% de sa valeur après ses deux premières condamnations.

Vous allez aimer lire ces articles

Le Procureur en charge du Pôle Economique et Financier de Bamako sur les affaires ”des avions cloués au sol” et ”des ristournes de la Confédération des sociétés coopératives des producteurs de Coton (C-SCPC)” “Nous avons ordonné l’ouverture d’enquêtes qui suivent actuellement leur cours”

Lutte implacable contre la corruption : Les grandes mesures du nouveau procureur du Pôle économique et financier de Bamako, Mamoudou Kassogué

RÉVÉLATION DU PROCUREUR ANTI-CORRUPTION FACE A LA PRESSE, HIER

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct