Affaire des «écoutes»: Sarkozy sera jugé pour corruption

Pour la première fois sous la Ve république, un ancien Président sera jugé pour corruption: comme l’écrit l’AFP se référant à ses sources, Nicolas Sarkozy, soupçonné de corruption d’un haut magistrat, comparaîtra au cours des prochains mois devant le tribunal dans le cadre de l’affaire des «écoutes».

La justice a définitivement validé le renvoi devant le tribunal correctionnel de l’ex-président Nicolas Sarkozy, poursuivi notamment pour la «corruption» d’un haut magistrat de la Cour de cassation dans cette affaire révélée par des écoutes téléphoniques, rapporte le 19 juin l’AFP, se référant à des sources concordantes.

Et de préciser que la Cour de cassation a rejeté mardi les derniers recours formés par l’ancien chef de l’État, son avocat Thierry Herzog et l’ex-haut magistrat Gilbert Azibert pour éviter un procès pour «corruption» et «trafic d’influence». Ce procès, qui s’annonce comme une première pour Nicolas Sarkozy, par ailleurs menacé par l’affaire Bygmalion, devrait se tenir à Paris dans les prochains mois.

Nicolas Sarkozy, retraité politique depuis sa défaite à la primaire de la droite fin 2016, est soupçonné d’avoir tenté d’obtenir début 2014, via son avocat Thierry Herzog, des informations secrètes auprès de Gilbert Azibert dans une procédure concernant la saisie de ses agendas dans l’affaire Bettencourt – soldée pour lui par un non-lieu en 2013 – en échange d’un coup de pouce pour un poste prestigieux à Monaco, rappelle l’agence.Au terme de leur instruction, émaillée de nombreux recours, les juges avaient ordonné le 26 mars 2018 un procès pour «corruption» et «trafic d’influence» contre les trois hommes, conformément aux réquisitions du parquet national financier (PNF) en octobre 2017. MM. Herzog et Azibert seront aussi jugés pour «violation du secret professionnel».Mardi, la Cour de cassation avait déjà rejeté les recours de MM. Sarkozy et Herzog contre le réquisitoire du PNF, et validé la tenue du procès pour Gilbert Azibert.

Source: https://fr.sputniknews.com

Vous allez aimer lire ces articles

60e anniversaire du Mali : les Américains de cœur avec les maliens

USA : Donald Trump s’attaque à Meghan Markle et souhaite “bon courage” au prince Harry

Le Roi d’Arabie saoudite, Salmane ben Abdelaziz Al Saoud lors de la 75ème assemblée générale de l’ONU : “Nous avons choisi dans le Royaume d’Arabie saoudite une voie pour l’avenir à travers la Vision 2030 … “

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct