Coronavirus: à Hong Kong, de nouvelles mesures de quarantaine

À Hong Kong, qui compte à présent 25 cas de malades touchés par le virus de Wuhan, des nouvelles mesures de quarantaine de deux semaines – une durée qui semble être la période d’incubation du virus – sont en place depuis minuit. Mais alors que des dizaines de milliers de personnes passaient encore la frontière ces jours-ci – ils étaient 130 000 jeudi -, comment les autorités peuvent-elles organiser une telle opération ?

 

Le gouvernement de Hong Kong a annoncé trois cas pour tous les gens qui vont arriver de Chine à partir du vendredi 7 février à minuit. Pour ce qui est des résidents Hong-kongais, sans doute le plus grand nombre, ils vont être assignés à résidence, obligés donc de rester chez eux pendant deux semaines, en portant un masque et en vérifiant leur température tous les jours. Les membres de leur famille en revanche ne seront pas soumis à la quarantaine.

De la prison et des amendes

Pour ce qui est des visiteurs qui ne vivent pas à Hong Kong, ils pourront rejoindre leur hôtel mais avec les mêmes conditions que les résidents : pas le droit de sortir de leur chambre pendant deux semaines. Enfin, pour ce qui est des visiteurs qui n’avaient pas prévu de logement, ils seront logés dans un lieu d’accueil du gouvernement et c’est sur ces situations qu’il y a encore pas mal de flou. Des peines pouvant aller jusqu’à six mois de prison et 3 000 euros d’amende sont prévus pour les éventuels contrevenants.

Déjà des files d’attente

Et, dès 2 heures du matin, à l’un des deux seuls postes-frontières encore ouverts, de longues queues s’étaient déjà formées. Ainsi, les passagers malchanceux d’un vol arrivé de Pékin avec deux heures de retard vont être les premiers arrivants par avion à être soumis à cette quarantaine

Source: RFI

Vous allez aimer lire ces articles

Message de félicitationsde Mme Maria Zakharova, porte-parole du Ministère des affaires étrangères de la Fédération de Russie, à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance de la République du Mali

Mali : 51,1% des maliens n’ont pas confiance en l’Accord pour garantir le développement

Le développement technologique ou l’auto-étouffement de l’humain!

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct