Désintox. Non, Sophie Pétronin n’a jamais envoyé de lettre à Emmanuel Macron

À en croire des dizaines de posts Facebook, l’ex-otage française Sophie Pétronin aurait adressé à Emmanuel Macron une lettre courroucée.

 

Kidnappée au Mali, l’humanitaire Sophie Pétronin était détenue par des jihadistes jusqu’à sa libération le 8 octobre dernier, au terme de quatre ans de captivité. Dans une lettre, elle interpellerait directement le président de la République, évoquerait sa conversion à l’islam et accuserait la France de considérer tous les musulmans comme des terroristes.

On y lit notamment : « Monsieur Macron. Oui, j’étais prisonnière chez les musulmans, mais ils n’ont à aucun moment intenté à ma personne […] Monsieur Macron, vous êtes-vous prosterné devant Allah le Miséricordieux ? ». Avant d’être partagée sur les réseaux sociaux en français, la supposée lettre a d’abord été relayée en langue arabe. La première apparition que nous avons pu retrouver remonte au 19 octobre sur Facebook, et n’avait généré que peu de réactions.

Quelques jours plus tard, on retrouve le même texte dans des publications cumulant cette fois des dizaines de milliers de partages. La lettre est alors retranscrite par plusieurs médias arabes comme le site égyptien Al Hiwar ou celui du journal algérien El-Khabar. Le 26 octobre, une version francophone de la lettre est publiée par le site algérien La Nation, qui présente ce courrier comme une réaction directe de l’ex-otage « à la situation actuelle marquée par une atmosphère anti-islam » depuis « l’assassinat » de l’enseignant Samuel Paty.

Cette lettre est pourtant totalement fausse. Comme l’a confirmé à Désintox Sébastien Chadaud-Pétronin, son fils : « Il n’existe aucune lettre adressée à M. Macron de Sophie Pétronin. » L’origine de cette intox est intraçable mais elle illustre le climat d’hostilité qui règne actuellement dans le monde arabe à l’égard d’Emmanuel Macron.

Franceinfo

Vous allez aimer lire ces articles

Covid-19 : le Bhoutan, sa gestion de la crise et… son unique décès recensé

Washington appelle les pays du G20 à continuer à soutenir leurs économies

“Le Sablier” : l’ex-otage québécoise Edith Blais raconte ses 450 jours de captivité dans le Sahara

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct