Malijet.co

Emmanuel Macron président pour son premier discours: “Je sais les divisions de notre nation”

PRESIDENTIELLE 2017 – Pas d’euphorie pour un discours de victoire empreint de gravité. S’adressant aux Français dans une allocution prononcée dans un QG vidé de ses militants, Emmanuel Macron a dit dimanche entendre “tous les citoyens”, y compris les électeurs du FN, qui ont exprimé “colère et doutes”, promettant aussi de “retisser les liens entre l’Europe et les citoyens”.

 emmanuel macron president francaise

“Je sais les divisions de notre nation qui ont conduit certains à des votes extrêmes et je les respecte”, a déclaré le président élu avec plus de 65% des voix en disant avoir pris la mesure “de la colère, de l’anxiété et des doutes” d’une bonne partie de la population.

“Il est de ma responsabilité de les entendre en protégeant les plus fragiles, en organisant mieux les solidarités, en luttant contre toutes les formes d’inégalités ou de discrimination”, a promis le président élu, le visage grave, dans une intervention d’une dizaine de minutes.

“Notre civilisation est en jeu”

Outre un rapide hommage à François Hollande, Emmanuel Macron s’est aussi engagé à “retisser les liens entre l’Europe et les peuples qui la forment, entre l’Europe et les citoyens”. “Je défendrai la France, ses intérêts vitaux, son image, son message, j’en prends l’engagement devant vous. Je défendrai l’Europe, la communauté de destins que se sont donnés les peuples de notre continent. C’est notre civilisation qui est en jeu”, a expliqué le leader d’En Marche! devant un drapeau européen et français.

Le président élu s’est engagé à “garantir l’unité de la nation”, en précisant vouloir s’adresser “à tout le peuple de France” et donner au pays “une sève nouvelle”. “Ma responsabilité sera d’apaiser les peurs, de nous faire renouer avec l’optimisme”, a estimé l’ancien ministre de l’Économie.

“Le renouvellement de notre vie publique s’imposera à tous dès demain. La moralisation de notre vie publique, la reconnaissance du pluralisme seront dès le premier jour le socle de mon action”, a dit Emmanuel Macron, qui agira “avec humilité, dévouement et détermination”.

Il a souhaité retrouver “l’esprit de conquête qui dit mieux que tout le génie français. Ma responsabilité sera de rassembler toutes les femmes et tous les hommes prêts à affronter les défis gigantesques qui nous attendent”, citant “les révolutions numériques, la transition écologique” ainsi que “les menaces comme le terrorisme”. “Je me battrai de toutes mes forces contre la division qui nous mine et nous abat”, a-t-il dit avant d’ajouter: “Aimons la France, je vais avec humilité, avec dévouement, avec détermination, la servir en votre nom.”

huffingtonpost

Vous allez aimer lire ces articles

Retour des pouvoirs publics dans les régions du nord du Mali : Les capacités des autorités intérimaires et collèges transitoires des régions de Tombouctou et de Taoudénit renforcées

Ramadan: La lune aperçue au Mali

Nécrologie : décès du journaliste Jean-Karim Fall de RFI/France 24

ORTM en direct Africable en direct